• La forêt sombre.

    Plus inquiétante elle est, plus dangereuse elle sera. 


  • Commentaires

    1
    Lundi 12 Novembre 2018 à 20:12

    Mork avait décidé de continué. Malgré sa vu de vampire, il s'était retrouvé une fraction de seconde dans le noir total. En voyant à nouveau, il s'était retrouvé au milieu de cette foret lugubre. Derrière lui, plus de grotte. (un grand classique he)

    2
    Lundi 12 Novembre 2018 à 20:40

    Malgré son sang froid, Mork ne pu empêcher un moment de surprise en débouchant dans ce nouveau lieu. Une forêt à nouveau, mais clairement différente de la précédente. Il se retourna. Plus de grotte, plus de monstre.

    Il fit quelques pas sur ce sol noir. Une légère brume enveloppait les allentours, ajoutant du mystère à ce lieu lugubre. Des sortes d'éclats lumineux parsemaient le sol, non sans rappeler les tâches du monstre et les lueurs dans la forêt. "Pas d'ombre sans lumière..."

    Il n'y avait rien ici. Après un temps d'hésitation, il se résolu à avancer.

    3
    Lundi 12 Novembre 2018 à 20:46

    Les lumières avaient disparue. Le guide s'arrêtait ici. 

    Dans ce lieu, on avait toujours l'impression d'être épié. Les arbres grinçaient  sur son passage. Le sol, aux éclats luminaux, paraissaient dur à certains endroit et de gadoue à d'autres sans logique. 

    Même le ciel, parfois visible entre le feuillage sombre des arbres étaient d'un gris brumeux, sans savoir si c'était le ciel ou la brume. 

    L'ouï du vampire, l'ordora où la vue élargie de Mork ne pouvait lui informer aucun signe de vie dans les environs. Pourtant, cette sensation était trop présente. 

    4
    Lundi 12 Novembre 2018 à 21:01

    Dans le silence pesant, le simple grincement des arbres et le froissement des feuilles prenaient une ampleur monstre. Le vampire aurait pu penser être dans son élément, mais un certain malaise persistait, insistait, lui titillait les sens sans discontinuer.

    "Si je ne fais rien, je vais devenir fou."

    D'ailleurs, il se demandait si il était vraiment loin des autres élus.

    "Tyv ?" Pas de réponse du serpent. Mork n'insista pas.

    Il accéléra le pas avec la désagréable sensation de tourner en rond sans jamais changer de direction.

     

    5
    Mardi 13 Novembre 2018 à 08:23

    Il ne se passa rien pendant un moment avant qu'une forme ne bouge. Elle était noire, a quatres grandes pattes. Très maigre au dos parcemé de points blancs. Ses yeux jaunes luisaient et le fixait. 

    6
    Mardi 13 Novembre 2018 à 08:31

    Mork se figea. Encore cette créature... ou un de ses congénères. C'était elle qui l'avait mené près de la grotte étrange. Il n'y avait pas de hasard.

    Mork chercha par réflexe son poignard, mais en rencontrant le vide là où il se trouvait habituellement il se souvint qu'il l'avait laissé tomber dès le départ. D'ailleurs... la première créature avait été blessée à la patte. Il l'avait remarqué en lançant le cailloux. Elle n'avait pas paru dérangée, mais il allait pouvoir deviner si c'était bien la même qui le traquait encore malgré la... téléportation ?

    Pas certain qu'il existe de mot. Depuis l'île où Elfra avait trouvé son collier, tout était resté passablement logique, assez semblable à leur monde de Diamantis. Retomber dans cet esprit d'incertitude où tout pouvait arriver n'était pas des plus rassurant.

    7
    Vendredi 16 Novembre 2018 à 20:32

    La bête s'approcha à nouveau. Elle marchait de la même manière et s'avançait sans crainte. Sa tête se fit cependant plus basse. Elle était toujours impressionnante et s'arrêta à distance plus que raisonnable. Et l'observa encore. Son cou avait une marque de deux dents bien visible. 

    Ses yeux se firent de défi, elle dévoila ses dents fines et aiguisées. Sa patte avant se tendit et vint frapper le visage. Seulement, alors que ses griffes plus grosses que deux d'un tigres réunies auraient tranchées en trois la tête du vampire, il ne reçut qu'une énorme claque sans la moindre égratignure. Il ne pouvait, inévitablement, qu'être sonné. 

    8
    Vendredi 16 Novembre 2018 à 21:46

    Mork l'observa approcher sans ciller. Si il y avait bien quelque chose à retenir sur cette bête, c'est que la fuite était inutile.

    Elle se déplaçait avec une souplesse et une retenue fascinante. Lorsque la patte fusa vers sa tête, Mork recula dans un réflexe naturel, mais pas assez vivement pour la créature sombre : le coup l'envoya bouler sur le sol inégal des bois.

    9
    Samedi 17 Novembre 2018 à 15:03

    La bête n'attendit pas que le vampire se relève. Elle bondit a nouveau a côté de lui et lui attrapa le dos. Mais ses dents aiguisées ne s'enfoncèrent pas dans sa peau. Le monstre n'attrappa que les vêtements et le souleva pour le lancer plus loin. 

    10
    Samedi 17 Novembre 2018 à 15:23

    Mork se fit projeter contre un arbres à quelques mètres de là, sans avoir eut le temps de prendre conscience de ce qui lui arrivait. Sonné, il s'appuya contre le tronc pour se relever. La bête n'essayait pas de le tuer... ou alors pas tout de suite. C'est joueur ce genre de bestiole ?

    Toujours appuyé contre le tronc, le vampire lui fit face avant qu'elle ne lui bondisse à nouveau dessus. Il fixa ses étranges yeux lumineux et tenta une hypnose. Il avait déjà fait ça sur des animaux, mais très rarement. Et il n'était même pas certain que cette chose y soit sensible. Mais comme on dit... qui ne tente rien n'a rien.

    11
    Samedi 17 Novembre 2018 à 15:30

    La bête s'immobilisa un instant. Elle le fixait longtemps sans plus bouger. Puis, comme si rien était, elle s'avança a nouveau de ses foulées longues et lentes. 

    12
    Samedi 17 Novembre 2018 à 15:40

    D'accord, très bien... Tu veux jouer à ça...

    Ce genre de subterfuge ne fonctionnant pas, il songea à ce qui s'était passé avec Elfra sur le bateau. Son pouvoir ne servait pas qu'à le rendre invisible, il pouvait jouer avec la lumière... ou l'ombre peut importe. L'un n'allant pas sans l'autre.

    Il était plus difficile de se concentrer dans l'urgence, mais il réussit à former devant les yeux de la bête un masque d'ombre qui devait pouvoir l'aveugler temporairement.

    13
    Samedi 17 Novembre 2018 à 15:53

    La bête s'immobilisa a nouveau et redressa la tête a la recherche de lumière. Elle se mit a bouger, surprise et se cogna le flanc contre un arbre. Soudain, elle disparue sous l'ombre de cet arbre 

    14
    Samedi 17 Novembre 2018 à 15:59

    Mork s'arrêta avec surprise. Cette fois, c'est la créature qui avait disparue. Lentement, il s'approcha de l'arbre sous lequel elle s'était volatilisée, sans exclure la possibilité que ce soit un piège.

    15
    Samedi 17 Novembre 2018 à 16:03

    Arrêté devant l'arbre, un souffle chaud dans sa nuque passa et, en même temps, une autre frappe le projeta a nouveau. Cette frappe avait été portée sur son côté droit. La tête était évitée une nouvelle fois. 

    La bête avait réapparue derrière lui et se lança a nouveau a sa suite. 

    16
    Samedi 17 Novembre 2018 à 16:46

    Mork ne vit pas le coup arriver. Et pour cause : il n'aurait pas pu. Déplacement instantané, invisibilité... quelque soit son truc, elle se jouait de lui.

    Il eut le souffle coupé quelques instants, mais se releva malgré tout. Avec rage, il lança vers la créature :

    - Hé, la bestiole ! A cause de toi mes vêtements sont dans un état lamentable ! Je t'assure que tu va le regretter !

    C'était plus pour reprendre confiance en lui. Il était un vampire, un prédateur... il n'allait pas se laisser faire par un gros toutou, aussi rapide, mystérieux et puissant soit-il.

    Toujours désarmés, il n'avait que ses crocs et sa vivacité de vampire... bien qu'elle fasse pâle figure à côté de la bête.

    17
    Samedi 17 Novembre 2018 à 17:44

    La bete ne dut pas comprendre ses paroles mais Mork lui faisait une nouvelle fois face. Et elle reprenait une nouvelle fois son allure lente pour s'approcher de lui. 

    18
    Samedi 17 Novembre 2018 à 19:23

    Mork ne pouvait pas espérer le distancer, puisqu'il ne savait même pas où il était. Une seule solution pour s'en sortir : se débarrasser de la bête. En tout cas, essayer.

    Il puisa dans son pouvoir pour se rendre invisible aux yeux du monde et se déporta lentement sur la gauche dans l'idée de la contourner. Apparemment, elle avait du flaire, mais peut-être que ce lieu étrange qui englue les sens lui laissera une petite chance ?

    19
    Samedi 17 Novembre 2018 à 22:00

    La bete le vit disparaître sous ses yeux. Elle émit un son, plutôt aigu ressemblant a l'intonation d'un grognement. Mais c'était plutôt décrédibilisant. Un bête pouvant inspirer tellement de crainte, sortir le son d'un chiot. Enfin, elle tourna la tête de gauche a droite dans des mouvements vifs. Ses naseaux remuaient, informant du recours a l'odorat qu'elle utilisait facilement. 

    En se déportatant, Mork pouvait appercevoir le couteau d'Ankatha, toujours planté dans sa cuisse. Ses muscles et nerfs étaient affreusement tendu a cet endroit. Le peu de peau qu'elle avait sur le dos ne le cachait pas. Et en y repensant, ses gestes étaient gênés. Mais elle faisait parti de ces êtres vivants qui arrivent a passer au delà de la douleur. 

    Mork ne lui faisait plus face. La bête était redevenue alerte, et non chasseuse. 

    Un autre impression que devait sûrement ressentir le vampire, c'était cet afflux de pouvoir. Son invisibilité paraissait, normalement, plus simple qu'à l'habitude. Pas encore naturelle, mais bien plus que la bataille sur le bateau pirate. 

    20
    Samedi 17 Novembre 2018 à 22:14

    Encouragé par cette impression de reprendre quelques peu le contrôle de la situation, Mork poursuivit son déplacement vers l'arrière de la créature. Il avait repéré le couteau d'Ankatha et comptait le récupérer à son avantage. Si la créature était vive et souple, elle n'avait pas un cuir très épais. Cette petite lame pouvait être suffisante pour la saigner, utilisée correctement.

    Toutefois, il craignait d'être repéré au flaire. A un mètre à peine de la patte concernée, il bondit soudainement et arracha l'arme de la patte de la bête. Le sang noir coula, poisseux, sur ses main et le long de la patte musclée de l'imposante créature.

    21
    Samedi 17 Novembre 2018 à 23:08

    Au moment où Mork bondit sur elle, la bête avait tournée la tête dans sa direction comme si elle l'avait repéré pile a ce moment. La vitesse du vampire contre la vitesse de la bête pouvait presque être égales. Mais le laps de temps où le vampire regardait le sang noir lui suffit a l'attraper et le soulever a nouveau sans ménagement pour le projeter au sol juste a ses pieds griffus. Lui retirer le couteau avait fait revivre un peu plus la douleur. Et cette fois, ses dents s'étaient un quelque peu plantées dans son ventre et son dos, côté droit. Œil pour œil, dent pour dent. Autant les coups qu'elle lui avait porté plus tôt ne s'étaient pas montré directement douloureux (mais c'est par chute au sol que venait la douleur, non de son coup propre) mais celui-ci bien plus. 

    22
    Dimanche 18 Novembre 2018 à 08:18

    (je vais voir pour la première fois une vente de chevaux ! Mon moniteur m'a proposé de l'accompagner acheter son nouveau cheval de club !) 

    23
    Dimanche 18 Novembre 2018 à 09:29

    (Cool !!! Ton moniteur a l'air d'avoir une bonne confiance en toi... Tu me raconteras ? sarcastic)

    Cette fois, Mork ne pu retenir le cris de douleur qui lui monta à la gorge. Mais il ne lâcha pas sa précieuse prise, son couteau qui pouvait faire la différence entre la vie et la mort.

    Il n'arrivait pas à comprendre où voulait en venir cette bête. Pourquoi elle jouait avec lui alors qu'à plus d'une reprise elle aurait été en mesure de le tuer. Et là, plus proche que jamais, il était juste devant ses longues pattes griffues. Il devait bien réfléchir à son action avant de se lancer, ne surtout pas avoir un instant d'hésitation une fois en mouvement.

    Tendu comme un ressort, il se redressa d'une main au sol et bondit vers le haut. Il tenta de s'accrocher au cou de la créature, mais sans y planter encore la couteau. Le seul endroit où elle ne pourrait pas l'attraper... était bien sur son propre dos. S'agissait d'arriver à y rester plus d'une seconde.

    24
    Dimanche 18 Novembre 2018 à 11:45

    (jusque là, on regarde les chevaux défiler et sauter. ) 

    La bête se mit a remuer la tête et se dresser sur ses pattes arrières pour lancer ses antérieurs de manière menaçante. Mais il ne cherchait pas a lui enfoncer. Plus a le désarçonner. 

    25
    Dimanche 18 Novembre 2018 à 13:54

    (Il y en a plusieurs alors... Et comment ça s'est terminé ?)

    Pas de prise sur le long cou lisse de la bête. Mork l'encercla de ses bras et utilisa l'impulsion donné par son cabrage (ça se dit ?) pour passer une jambe par dessus une épaule de la créature. Il tenait toujours le couteau dans sa main droite, la lame froide plaquée contre la peau noire, mais pas enfoncée. Il était trop occupé à rester accroché.

    26
    Dimanche 18 Novembre 2018 à 14:20

    ( on rentre bredouille. La jument était trop chère et non négociable...) 

    (Par son cabré ça passe mieux je trouve ^^) 

    La bête sentit qu'il se hissait sur son dos. Elle était vulnérable maintenant sans pouvoir le désarçonner et se stoppa dans ses ruades. 

    Elle eut une hésitation. Disparaitre ? Et vider une vite ? Se faire invisible? Mais ça n'allait pas l'aider à se débarrasser de lui. Elle tourna un quelque peu sa tête et l'observa du coin de l'oeil. Son regard n'était pas spécialement agressif. Son dos n'était pas spécialement confortable, mais la peau fine était tellement lisse qu'elle en était presque agréable a caresser. 

    27
    Dimanche 18 Novembre 2018 à 14:48

    (Tout ça pour ça... C'était intéressant au moins ?)

    (Très bien professeur. Je note. ^^)

    (Attends... "vider une vite" ?)

    La créature s'était calmée. Mork reprit son souffle et affermit sa prise sur son cou osseux. Pourquoi hésitait-il ? Il était temps d'en finir ! C'était lui ou elle, point !

    Il prit une brève inspiration et abattit la main qui tenait le couteau. Il visait le cou, la zone fragile qui devait le vider de son sang.

    28
    Dimanche 18 Novembre 2018 à 15:17

    (bah.... Je.ai vu des chevaux sauter et mal montés... ) 

    (Hein )

    La bête ecarquilla les yeux de surprise avant de pousser un cri mélangeant la douleur et la férocité. Comme si Mork venait de la trahir. Elle tordit la tête et fit claquer ses dents juste a quelques millimètres de sa figure alors que le sang noir se mit a couler abondamment. Elle se coucha perdant ses forces. Un point blanc au niveau de son garrot, plus gros que les autres s'éteignit. Sa respiration s'accéléra sur le sol, elle souffrait en silence. 

    29
    Dimanche 18 Novembre 2018 à 15:25

    (Qui les montait ? Pas ton moniteur ?)

    (C'est ce que tu as écris. Sans doute un caprice de ton correcteur automatique...)

    Mork roula au sol en même temps qu'elle et se redressa immédiatement. Il respirait à grands coups, sans arriver à se défaire d'un étrange sentiment de culpabilité. Pourquoi ? Cette créature l'avait enlevé, l'avait poussé dans cet endroit étrange et inconnu, l'avait roulé dans la poussière sans discontinuer... C'était de la légitime défense. Et puis, depuis quand il avait des remords à tuer quoi que ce soit ? Hein ? Il était un vampire, c'était dans sa nature.

    Il s'approcha lentement de la bête agonisante. Le sang noir formait une flaque sombre sur fond de nuit sous sa blessure ouverte. Mork ne bougeait plus, incapable de se défaire de ce spectacle pitoyable.

    30
    Dimanche 18 Novembre 2018 à 15:44

    (non non, on nous présentait les chevaux a vendre montés, ils les faisaient sauter et ils repartaient) 

    (Ah... Possible...) 

    La bête le fixait de ses yeux jaunes. Un air de pitié. Son souffle se fit plus rauque et saccadé. Plus profond a la recherche d'air comme si elle était dans un feu et que seul la fumée toxique atteignait ses poumons. Dans ses yeux devenus vitreux, Mork pouvait se voir reflété. C'est étrange comme il pouvait paraître sage et réfléchi ce spécimen sous certains angles. Un mot parru résonné dans un lointain eco. "Tu as gagné." 

    Ses yeux se fermèrent doucement alors que son souffle se figea. Elle expira une dernière fois. Elle qui ne lui avait porté aucun coup mortel venait de comprendre que les combats étaient souvent mal comprit ou peu équitable. C'était une jeune en réalité. Le point plus important que les autres s'éteignit a son tour et sa cage thoracique cessa ses gonflements. 

    31
    Dimanche 18 Novembre 2018 à 16:01

    (Et ça suffisait pour se faire une idée pour chacun ?)

    Mork calma sa propre respiration lorsque celle de la créature s'arrêta. C'était fini. Il avait gagné. Il se pencha pour récupéré le couteau d'Ankatha (et adressa un remerciement muet au réflexe agressif de la vampire qui lui avait fourni une arme).

    En se redressant, il regarda autour de lui. Certes, il en avait fini avec la créature. Mais il était toujours perdu dans une forêt étrange et obscure. Et incapable de dire d'où il venait, puisque la "porte" qui l'avait conduit ici avait disparue.

    Il pouvait bien sûr continuer à marcher droit devant lui dans l'espoir de sortir de ces bois. Ou alors explorer le coin à fond dans l'idée de trouver un moyen de retrouver la grotte.

    32
    Lundi 19 Novembre 2018 à 08:08

    ( non bien sûr. Tu te fais une première idée. Tu evalus son coup de saut et ses allures. Son port de tête. Des choses comme ça. Et si tu es intéressée après, tu peux l'essayer pour voir par toi même et cette fois, c'est un peu plus décisif. Il y a également un présentateur qui donne ses qualités genre "agréable au pendage" "sort seul ou accompagné" patati patata mais c'est de la vente. C'est bien de donner une idée mais son but est de vendre ses chevaux quand même donc bon...) 

    La forêt avait reprit son aspect trop tranquille. Les arbres recommençaient a ce pencher lentement vers lui et la terre se faisaient de nouveau molle et dur suivant les pas. 

    33
    Lundi 19 Novembre 2018 à 22:06

    (Oui, ce n'est tout de même pas n'importe quoi de vendre ou acheter un cheval. Pas comme si c'était un être vivant quoi... Et plutôt coûteux en plus.)

    Mork se mit en tête de fouiller les environs à la recherche d'une sortie. Peine perdue... Il savait bien qu'il perdait son temps : la grotte qui l'avait conduit ici n'était nulle part visible, il n'y avait que des arbres, de la brume, et d'étranges cailloux luisants. Il semblait encore plus incongru qu'un autre paysage s'offre à nouveau à lui, que le simple fait d'être atterrit ici... "comme par magie".

    Pourtant, il ne se sentait pas si mal. Enfin... Il avait mal, puisque la bête lui avait lacéré les côtes. Mais il ne se sentait pas mal.

    34
    Samedi 1er Décembre 2018 à 22:57

    (Fidaèèèè ?)

    35
    Dimanche 2 Décembre 2018 à 11:16

    ( désolé T.T)

    Le temps dura, encore et encore, jusqu'à ce que ses pieds lui firent mal. C'était tellement monotone que ça en devenait ennuyant. Soudain, du coin de l'œil, une forme de dessina dans l'ombre d'un arbre pendant une fraction de seconde. 

    36
    Dimanche 2 Décembre 2018 à 11:23

    Mork n'arrivait toujours pas à contacter Tyv, ce qui n'était pas pour le réconforter. Il ne pouvait pas s'arrêter, mais la marche ne le sortait pas d'affaire non plus. Il commençait à perdre toute notion du temps quand un léger mouvement attira son regard. Ce n'était pas grand chose... Mais après avoir marché tout ce temps dans la forêt immobile, le moindre indice retenait tout de suite son attention. Il se figea.

    37
    Dimanche 2 Décembre 2018 à 21:01

    Il n'y eu plus rien pendant quelques minutes avant qu'une bete apparue. La même espèce que la précédente, c'était flagrant. Elle était cependant un tentinet différente : ses yeux n'étaient pas jaunes chat mais noir. Aussi noir que la peau si bien qu'on peinait presque a les percevoir. 

    38
    Dimanche 2 Décembre 2018 à 21:15

    Mork jura entre ses dents. Il se débarrassait d'une, et une autre arrivait... Et il n'était pas plus près de trouver la sortie de cette maudite forêt.

    Quand il s'avéra que la bête l'avait bien remarqué et qu'il était sa cible, il lança à son attention :

    - Hé, toi ! Oui, la bestiole ! J'en ai déjà eut une comme toi, si tu penses que tu me fais peur !

    Il y avait peu de chance pour qu'elle comprenne, mais il se rassurait tout seul. Il connaissait maintenant plus ou moins les points faibles de ces créatures de l'ombre... et il était armé.

    Le couteau d'Ankatha toujours à la main, il faisait front au nouveau danger. Il se forçait à respirer calmement et se concentrer pour anticiper les mouvements du prédateur.

    39
    Lundi 3 Décembre 2018 à 18:18

    Contrairement a la précédente, la bête ne prit pas le temps de s'approcher doucement. Il fonça de sa vitesse inouïe sur lui. Griffes immenses en avant. Mais, alors qu'il se rapprocha en un éclair de lui, Mork ne fut pas heurté. Pas touché. Même pas frôlé. Une autre boule noire l'avait intersepté. Une boule grande, fine, aux griffes redoutables, aux points lumineux sur le dos, une petite queue, des yeux jaunes et... Une blessure au garrot et a la cuisse droite. 

    La revenante avait attrapé le cou du fonceur entre sa mâchoire et le repoussait avec force. Elle frappa le sol de ses pattes arrières pour le renverser définitivement en arriere. La vitesse s'était ralentie dans l'action. Comme si ces bêtes ne pouvaient atteindre leur vitesse fenomenale en course et non en bataille pure. 

    40
    Lundi 3 Décembre 2018 à 20:56

    Mork recula précipitamment devant l'attaque de la bête. Mais même avec ses réflexes de vampire, il n'avait aucune chance. Du moins il n'aurait eut aucune chance sans aide extérieur.

    Vivante. Elle était vivante ! La créatures qu'il était sensé avoir tué se portait apparemment à merveilles, et venait même de lui sauver la vie !

    Mais qu'est ce qui ne tourne pas rond ici ?

    41
    Lundi 3 Décembre 2018 à 21:12

    La bataille se prolongea quelques secondes où les bêtes échangèrent des coups de dents furieux. D'un seul coup, la patte griffure de la revenante se planta dans la jugulaire de l'assaillant. Le sang noir s'écoula sans gicler. Comme s'il n'y avait pas de pression dans leurs veines. Ce fut la mort. Une petite lumière dans le dos s'éteignit. 

    La revenante se tourna tête basse vers Mork. Elle avait des yeux... Des yeux... Des yeux si pénétrant et doté d'une nouvelle sagesse. La silhouette de Mork se refléta dans ses prunelles. Elle s'approcha de lui sur quelques pas. Mork devait une nouvelle fois sentir cette puissance nouvelle qui l'animait (le vampire) quand elle le regardait. 

    42
    Lundi 3 Décembre 2018 à 21:42

    Mork restait sur ses gardes, mais il n'avait pas peur. Si cette bête avait survécu, c'est qu'il y avait une raison. Et cette raison...

    Il rangea le couteau d'Ankatha à sa ceinture en signe de pacifisme. La sensation qui grandissait en lui lui soufflait qu'il devait s'approcher d'elle, faire confiance... Il n'aimait pas trop être manipulé.

    43
    Mardi 4 Décembre 2018 à 06:31

    Elle resta un moment a le regarder. Une voix, méconnaissable pour tous sauf pour les élus souffla dans sa tête ce qui lui avait été destiné. les yeux de l'ombre pour Mork. comme un rappel à soit même, sauf si ce rappel était voulu. 

    44
    Mardi 4 Décembre 2018 à 07:27

    Mork se figea quelques instants en entendant cette voix dans sa tête. Puis il se laissa aller au soulagement. L'artefact. Ou ce qui s'en approchait. Il touchait au but.

    Mais "les yeux de l'ombre" ? La voix parlait-elle des orbites obscures de la seconde créature ? Mork s'avança doucement sans perdre de vue la revenante.

    45
    Mardi 4 Décembre 2018 à 07:43

    La revenante se tourna en même temps que lui pour ne pas lui tourner le dos et l'observa. Au moment où il s'approchait de la seconde bête, celle-ci releva la tête. Ses trous correspondant aux griffes enfoncées avaient déjà arrêté de saigner. Il releva la tête et regarda Mork en reprenant un air féroce mais la revenante émit un son qui aurait pu être grave pour un tigre mais plus egü pour cette espèce. La bête se releva alors et recula d'un pas pour montrer qu'il n'allait plus chercher a s'attaquer à lui.

    46
    Mardi 4 Décembre 2018 à 08:08

    Génial. Deux bestioles increvables aux griffes longues comme ses avants-bras et à la vitesse digne d'un dragon en chute libre. Dont une qui avait l'air assez disposée à le réduire en viande hachée. Mork était aux anges (sans mauvais jeu de mot).

    Seulement, il ne comprenait pas ce que la voix attendait de lui. Hésitant, il surveillait à la fois les deux créatures, cherchant ce qui pouvait s'approcher des "yeux de l'ombre". A première vue ceux de la seconde bête correspondaient bien à l'idée qu'on se ferait d"oeil" et d'"ombre", mais... la sensation de pouvoir s'accompagnait uniquement de la proximité de la première. Celle aux yeux lumineux et qui venait... de lui sauver la vie. Il se déporta vers elle, sans se disposer à tourner le dos au second prédateur.

    47
    Mardi 4 Décembre 2018 à 10:16

    (c'est tellement dur de jouer au jeu des devinettes sans donner la réponse...) 

    Les bêtes ne bougeaient plus. La première baissa a nouveau la tête a son approche pour se mettre a sa hauteur. Elle paraissait tellement inoffensive dans sa manière de se tenir qu'on aurait presque put la comparé a un cheval. A ce instant précis. Cet instant même. A peine avant ou a peine plus tard, la comparaison ne serait plus valable. 

    48
    Mardi 4 Décembre 2018 à 12:21

    (Tu m'étonnes... -_-')

     Mork tendit la main avec hésitation. Il y avait certes le risque de se la faire emporter d'un coup de dents, mais il essayait de rester calme.

    49
    Mardi 4 Décembre 2018 à 12:32

    Cette fois, un mouvement de recule du cou l'anima plus soudainement. Elle refusait le contact pour le moment. Qu'il ait réussi a lui retirer sa première vie pour avoir sa soumission, c'etait ainsi, mais le contact pouvait attendre. 

    Plus loin, il y avait un trou qui commençait presque a se former. Un trou de souris pour le moment. 

    50
    Mardi 4 Décembre 2018 à 18:27

    Pour le moment, Mork ne remarquait pas le trou. Il était tout entier concentré sur la bête. Sans oublier la présence de l'autre prédateur, bien sûr.

    "Les yeux de l'ombre." Quel drôle... d'indice ? Et cette voix, d'où venait elle ? Les dieux ? Sinon, comment connaissait-elle son prénom ?

    Le fait que la créature montre des signes de crainte ou de défiance le ramena à la réalité. Il fallait qu'il prenne une initiative, n'importe quoi pourvu que ce soit sensé... Mais la simple notion de "sensé" ne faisait plus effet ici. Sa simple présence, ces bêtes apparemment immortelles, l'absence de repères... Etait-il encore dans le monde... réel ?

    Il gronda et secoua la tête. Si il continuait, il allait se perdre en réflexion sans fond, ce qui n'était pas vraiment le moment. Peut-être simplement pour avoir l'impression de faire quelque chose, il s'accroupit quelques instants pour ramasser un des étranges petits cailloux luminescents qui s'incrustaient dans le sol du bois.

    51
    Mardi 4 Décembre 2018 à 18:53

    La seconde bête se leva quand il s'assit et s'en alla d'un pas calme et lent. La revenante resta là encore un bon moment. Avant de s'éloigner de lui, choisir un tronc a quelques petits maîtres et s'y coucher sans cesser de le regarder. Elle aussi se sentait plus forte en sa présence. C'était affolant. 

    A terre, le sol brillait toujours. C'était étrange mais quelques fois, des loupiotes s'éteignaient pendant quelques minutes et se réanimataient. D'autre s'éteignait définitivement mais elles étaient très rare. Mork ne pouvait en voir qu'une seul éteinte définitive là où il était assit. Encore fallait-il y prêter attention .

    52
    Mardi 4 Décembre 2018 à 21:06

    Mork essaya de décrocher un des cailloux, mais il s'éteignit à son contact et ne daigna pas se rallumer. Un peu déçu (quoiqu'il ne sache pas trop pourquoi), le vampire se redressa et observa la bête allongée à quelques pas de là. Ce qui se passait était étrange et il ne savait pas vraiment si ça lui plaisait. Et il était toujours coincé dans ce lieu étrange avec cette phrase pour seul guide.

    "Les yeux de l'ombre"

    ... La bête aux yeux d'ombre était partie. Soit il ne s'agissait pas d'elle, soit il était très mal barré pour réaliser la prophétie des dieux. Dans les deux cas ça ne lui disait pas quoi faire pour se sortir d'ici.

    Par curiosité autant que par intérêt, il essaya d'utiliser son pouvoir. C'était plus facile, et plus précis aussi. Il commença par former deux points d'obscurité devant lui, qu'il fit grossir en tentant de leur donner une forme plus ou moins ne amande. Pas si facile de former des yeux sans support à partir de... rien.

    L'ombre n'est rien, c'était un fait. L'ombre est l'absence de lumière. Si il pouvait ordonner à la lumière de partir, pouvait-il aussi lui ordonner de venir ? Toujours pour expérimenter, il tenta d'inverser son ouvre en créant un vague visage obscur aux yeux éclatants.

    (Arrête-moi tout de suite si je raconte des bêtises...)

    53
    Mercredi 5 Décembre 2018 à 08:27

    ( Le pouvoir de Mork serait plutôt d'absorber la lumière a une endroit précis. De vider le taux lumineux et donc de produire l'ombre là où il n'y en a pas. Un trou noir. A proprement parlé. Mais il est vrai qu'il se doit d'absorber cette lumière pour vider l'entourage. Et comme mon prof de physique le dit "un objet absorbe ce qu'il n'est pas capable de diffuser." Ou bien "un objet diffuse ce qu'il reçoit" c'est presque contradictoire sans l'être vraiment. Alors Mork pourrait absorber cette lumière, sans but de la renvoyer tout comme il pourrait la porter a lui, l'aspirer en créant son trou béant mais la rediffuser sans l'absorber là où il veut. Avec un sacré effort et puissance, je pense qu'il pourrait faire pour ne pas absorber la lumière (qui est le but premier de son pouvoir) et essayer de la diffuser. Mais du coup, en suivant cette logique, il ne la crée pas (pas sur que créer s'écrive comme ça) et ne peut donc pas diffuser une lumière plus vive que celle qui l'entoure. Sauf si l'addition de tous les rayons me contedit ? Je ne suis pas allée jusque là pour le dire. Qu'en penses tu ?)@

    54
    Mercredi 5 Décembre 2018 à 11:04

    (Gaaa... ? 

    J'ai dû te lire deux fois, mais je crois que je suis ta pensée. Par contre, c'est ta référence au trou noir qui me turlupine. Un trou noir n'est-il pas un objet de masse très importante concentré en un espace très "petit" ? Alors que la lumière serait la seule particule dépourvue de masse ?

    Sinon dans l'idée, Mork pourrait absorber les ondes lumineuses, les "déplacer", mais pas en "créé" ? Ça se tient... À ce compte, peut-il les "déformer" (longueur d'onde, intensité...)?)

    55
    Mercredi 5 Décembre 2018 à 12:22

    (pardon... 

    Quand je disais trou noir, je ne parlais pas de l'absence de particule comme l'atome, au niveau des électrons. Mais juste "noir" si tu veux. Un endroit sans lumière. 

    Justement, c'est de la que partait ma question. Il peut les absorber, certes, les diffuser, aussi avec son "artéfact" mais de là a les modifier alors qu'il est "élémentaire d'ombre" et non de lumière ? Je réfléchis... (*1minute later*) pouvoir gérer le taux de luminosité veut bien dire gérer son intensité, non ? Sans ce cas, cela veut dire qu'il y ajoute plus ou moins d'ombre. Quand il n'y a pas d'ombre, l'intensité lumineuse est forcément élevée ! Donc qu'il peut gérer la lumière de pas ce biais ! 

    Pout conclure, Mork peut modifier l'intensité en "attirant" la lumière a lui sans l'absorber pour mieux la diffuser, là où il veut. 

     Je ne sais pas si ma réflexion est juste. J'en doute... M'enfin, ce serait une sorte d'explication a cette nouvelle faculté qui pourrait rentrer dans les clous de la physique. Plus ou moins. 

    Perds pas de vu que l'explication est bien longue, cela veut dire que ça sera compliqué pour le vampire. Mais pas impossible loin de la.

    56
    Mercredi 5 Décembre 2018 à 13:05

    (Okioki... Pour moi, "ombre" est indissociable de "lumière", donc une pouvoir d'ombre signifiait forcément une influence sur la lumière. Du coup j vais essayer de rester dans les clous de ce que tu disais là... Après, comme son pouvoir est tout neuf, il est normal qu'il tâtonne dans un premier temps et qu'il n'en comprenne pas les possibilités. Au début il était même persuadé d'avoir un don d'invisibilité...)

    57
    Mercredi 5 Décembre 2018 à 13:26

    ( pour résumer et répondre simplement : fais toi plaisir !)

    58
    Mercredi 5 Décembre 2018 à 14:04

    (J'y penserai... Heu, on en était où ?)

    59
    Mercredi 5 Décembre 2018 à 14:05

    (Mork faisait le visage de... De la bête je crois. Accroupi et calme)

    60
    Mercredi 5 Décembre 2018 à 20:01

    Créer la forme du crâne fut assez simple, même en relief. Il suffisait d'ordonner à la lumière de déserter totalement cet espace, de sorte à former une zone parfaitement obscure. Les yeux furent une autre affaire. Il pouvait simplement laisser la lumière ambiante à cet endroit, mais ils ne ressortaient pas réellement comme le vampire l'aurait souhaité. Il devait augmenter la luminosité, mais ce n'était clairement pas aussi simple que de la baisser. C'est finalement lorsqu'il songea à dévier les rayons proches qu'il réussit à rendre légèrement plus brillants les deux éclats immatériels.

    61
    Jeudi 6 Décembre 2018 à 06:28

    La bête releva la tête quand il commença sa manipulation. Elle se releva même et s'approcha presque timidement pour le regarder faire plus en détail. Très attentivement. 

    62
    Jeudi 6 Décembre 2018 à 07:04

    Mork ne redressa la tête que lorsqu'il considéra le résulta comme potable. En voyant alors la bête toute proche, alors qu'il ne s'était même pas rendu compte de son déplacement, il comprit qu'il avait été totalement exposé pendant tout le temps de ses manipulation. La surprise le fit lâcher sas concentration, et les formes disparurent en lambeaux.

    - Hum... C'est toi... Si tu avais plutôt une technique secrète pour sortir d'ici, ça m'arrangerait bien.

    Sauf qu'il n'avait pas récupéré la raison de sa présence en ce lieu. Ou alors il lui manquait un élément de compréhension. Et dans tout les cas, la créature ne le comprenait surement pas.

    63
    Jeudi 6 Décembre 2018 à 07:57

    Plus Mork se rapprochait de la compréhension, plus le trou se grossissait. Il lui fallait la dernière phrase de conclusion pour pouvoir le voir et y passer. 

    La bête, elle, ne réagit pas. Elle regarda les formes se dissiper. 

    64
    Vendredi 7 Décembre 2018 à 18:43

    Cette fois, Mork remarqua le trou qui s'agrandissait. Il s'approcha avec curiosité... ce n'était pas là tout à l'heure. C'était encore trop fin pour qu'il puisse s'y glisser, mais selon toutes apparences, il s'agissait bien d'un passage comme celui emprunté dans la grotte.

    Si c'était apparu, c'est que la délivrance était proche. Pourtant, il n'avait toujours trouvé aucun artefact semblable au bracelet d'Elfra ou au pendentif d'Ankatha...

    Ses yeux se portèrent sur la bête. "Non, c'est hors de question. Je refuse de dépendre d'un autre être vivant ! Et encore moins une bestiole mystérieuse qui pourrait me décapiter d'un geste !"

    Mais au fond, une petite voix lui murmurait qu'il n'avait pas le choix. Qu'il devrait plutôt s'estimer heureux.

    65
    Vendredi 7 Décembre 2018 à 19:40

    (ah bah d'accord. Nan mais je retiens hein ! Je t'offre une magnifique bête et toi, t'es pas content. Nan mais je retiens, je retiens.) 

    La bête allait s'éloigner, apparemment lassée d'attentdre. Mais plus elle s'éloignait de lui, plus le trou rapperissait. 

    Elle était intelligente et comprenant sa puissance a côté du vampire. Mais elle était aussi très impatiente et se laissait très vite. 

    66
    Vendredi 7 Décembre 2018 à 23:04

    (Bah... C'est Mork hein.^^ Il doit déjà se "coltiner" Tyv (même si il l'aime bien au fond), alors il est jaloux en apprenant que non seulement il n'a pas des super-pouvoir de glace ou de feu, mais en plus il doit gérer une bestiole qui a essayé de le tuer et qui n'en fait qu'à sa tête.)

    Mork n'était pas idiot non plus. Lorsqu'il vit la sortie rapetisser à mesure que la créature s'éloignait, il eut la certitude que ses doutes étaient fondés.

    Messires les dieux, j'aurais deux mots à vous toucher à mon retour...

    En attendant, déjà fallait-il faire comprendre à la créature ce qu'il attendait d'elle. Ce qui n'était pas gagné, étant donné qu'ils étaient incapables de se comprendre.

    Déjà, il forma un voile d'ombre juste devant elle. Pour lui faire comprendre qu'elle ne devait pas s'éloigner plus. Bien sûr elle pouvait passer en travers sans problème : ce n'était qu'une illusion.

    67
    Samedi 8 Décembre 2018 à 12:39

    La bête s'arrêta et tourna vivement la tête vers lui en retroussant un quelque peu les babines. 

    68
    Samedi 8 Décembre 2018 à 13:20

    Mork ne se démonta pas. Il ne voulait pas rester coincé ici, alors la bestiole devait se montrer plus coopérative.

    - Quoi ? Qu'est ce que tu va faire ? Tu veux que je te tue encore une fois ? J'ai une mission moi, je n'ai pas de temps à perdre.

    Il n'était pas dupe : si elle se méfiait un tant soi peu, la créature pourrait très bien avoir le dessus sur lui. Ses griffes... étaient plus longues que le poignard d'Ankatha.

    69
    Jeudi 13 Décembre 2018 à 11:02

    Mork paraissait avoir assez comprit. Sans vraiment réfléchir, la bête revint vers lui. Le trou ne grandit pas plus. Elle regarda vers le fond et deviseagea un instant le vampire. Elle savait ce qu'il fallait faire mais comment le faire comprendre a Mork ? C'était tout bête... Un peu a contre cœur, elle baissa la tête vers lui pour lui présenter son front. 

    70
    Jeudi 13 Décembre 2018 à 12:23

    Le vampire l'observa faire. Il pensait avoir comprit. Se forçant au calme, il tendit la main vers le cuir sombre de la bête.

    71
    Jeudi 13 Décembre 2018 à 13:35

    De longues secondes s'écoulèrent après le contact. Puis, Mork fut emporté dans un tourbillon de matière noire apparue de la bête. Puis aspiré par le trou. La bête avait disparue de sa vision mais il avait encore cette sensation de la peau de la bête sur sa paume. Tout se passa très rapidement. Ni une ni deux, quand le nuage noir disparu, Mork était de retour dans la forêt verte 

    (J'ai fais exprès de retarder là-bas. Pour avoir un décalage de temps)

    72
    Jeudi 13 Décembre 2018 à 14:11

    (On continue là-bas, donc... ?)

    73
    Jeudi 13 Décembre 2018 à 22:12

    Tout a fait 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :