• Nouvelles terres.

    Nouvelles terres. Nouvelles terres.

     

     

     

     

     

    voici une carte des ces nouvelles terres. Les élus sont actuellement non loin de la plage à l'ouest et longe sans vraiment le savoir les montagnes, dans la forêt. 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La capitale


  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Mars à 21:37

    Eldmar finit par capituler avec un geste agacé.

    Ok, ok, ça va... J'avais juste besoin d'explications. Et comme je ne pouvais pas trop compter sur Mork pour cela...

    Ses yeux tombèrent sur les deux animaux et leurs trophées respectifs. Il prit ça pour une excellente diversion afin de ne pas s'appesantir sur le sujet.

    - J'imagine que vous n'avez pas très faim, vous deux... Mais pour les autres, je vais préparer ces lapins. C'est déjà un miracle que Murtagh dorme encore, autant qu'il se réveille avec une bonne odeur de viande grillée plutôt qu'avec des disputes stériles.

    2
    Jeudi 12 Mars à 08:08

    (qu'est ce que tu appelles des disputes stériles ?) 

    - Je dors plus. S'éleva une voix grave et enrouée. 

    Murtagh était couché sur le dos, son bras gauche posé sur sa tête pour se cacher de la lumière environnante. Il s'était réveillé au moment où la dispute avait haussée d'un ton. Il fallait vraiment avoir le sommeil très lourd au petit matin pour ne pas les entendre piailler. Il n'avait pourtant rien dit et avait fait mine de dormir. Il s'en voulait un peu : il aurait put faire plus attention et réveiller Elfra plutôt qu'Eldmar. Mais après tout, il n'était responsable d'aucun agissement. Il n'était donc pas décidé à ouvrir les yeux maintenant et préférait attendre la bonne odeur de la viande grillée. 

    Ankatha s'était muée dans un silence et attendait à présent. Elle avait mal au crâne, bien sûr, mais comparé à certaines de ses souffrances vécues auparavant elle jugeait cette douleur là négligeable. 

    3
    Jeudi 12 Mars à 09:40

    (Disputes inutile, dont la conclusion ne ferait pas avancer les choses. Ce qui allait arriver si ils continuaient d'insister sur la même discussion...)

    Eldmar ne fut pas extrêmement surprit, quoiqu'un peu vexé. Depuis combien de temps le roi démon écoutait-il la conversation ?

    Il ne s'attarde pas dessus et récupéra le lièvre et les lapin tout en sortant son couteau de chasse. D'une main expèrte il les depeuça, les prépara et commença une installation sommaire pour les faire griller au dessus du feu. 

     

    Pendant ce temps, Mork n'avait Peas envie de rester la à ne rien faire. Il n'avait pas revu la bête noire depuis la veille et recommençait à pester contre le destin qui lui avait donné un "artefact" aussi volage. Il comptait bien remettre la main dessus avant que le groupe ne reprenne la route.

    - Je reviens ! lança-t-il simplement avant de s'enfoncer entre les arbres.

    Tyv ne jugea pas utile de le suivre, préférant admirer la cuisson de SON lapin. En plus il faisait bon chaud près du feu. 

    4
    Jeudi 12 Mars à 13:11

    Anhika donna les deux lapins à son demi-congenère. Elle le considérait ainsi car elle arrivait à communiquer avec lorsqu'il se transformait. Elle espérait avoir droit à un bout aussi mais préféra ne pas réclamer. Le tigre était bien plus puissant qu'elle, elle n'allait pas risquer de remettre en question son autorité. Il était donc dominant et elle dominée. La panthère ne s'éloigna tout de même pas de lui, au cas où. 

     

    Lorsque Mork s'en alla, Elfra débarqua, de l'autre côté du camp. Ceci se fit dans une synchronisation et une symétrie parfaite. Elle s'était recoiffée en ayant fait une natte collée sur la moitié du crâne. Le reste de ses cheveux étaient lâchés en ondulant. Ceci lui donnait un air un peu bohem pour changer de son côté plus guerrière lorsqu'elle avait les cheveux attachés au complet. Elle revenait rapidement avec un grand sourire aux lèvres. 

    - devinez quoi ?! Fit-elle à mi voix en voyant Murtagh toujours couchés les yeux cachés, j'ai découvert quelque chose ! 

    Elle s'assit à sa place, où elle avait dormi, et constata le bon travail de Tyv et Anhika. Elle les gratifia du regard, même conscient qu'ils ne devaient peut-être pas comprendre. 

    5
    Jeudi 12 Mars à 21:06

    Eldmar, toujours concentré sur ses grillades, releva pourtant la tête à la voix réjouie et presque excité de Elfra.

    - "Quelque chose" ? répéta-t-il plus fort, sachant que le démon était réveillé. Quelque chose de... positif ?

    Ça leur ferait du bien à tous, pour une fois. Oui, il avaient besoin d'une bonne nouvelle pour les remonter de cette atmospère morose.

     

    Mork, si il avait perçu le retour de l'elfe, de fit pas mine de changer de direction. Il s'enfonça dans les bois un peu au hasard, ignorant par où commencer. La bête ne pouvait pas être loin, il le sentait dans son corps, le pouvoir était là.

    Il tomba sur un rocher moussu d'un peu plus d'un mètre de haut, toujours à l'ombre des arbres, et faute de mieux décida de s'assoir dessus. La forêt était trop grande et la créature trop discrète pour chercher à l'aveuglette, et il ne connaissait aucun moyen de communiquer avec elle. Or il se demandait si elle sentait lorsque lui puisait dans son pouvoir, et ça ne lui coûtait rien d'essayer.

    Toujours assit, il se concentra donc sur la lumière qui l'entourait, sur les zones d'ombres créées par le feuillage. Il se contenta d'abord de les accentuer, puis bloqua totalement les rayons du soleil au dessus de son rocher. A cause de la réverbération sur le sol, la zone n'était pas parfaitement noire, mais pratiquement. Et il s'y sentait bien, coupé de l'ardeur de l'astre solaire.

    6
    Jeudi 12 Mars à 22:02

    Elfra se frotta les mains : 

    - Tu vois avec ce bracelet, j'ai un lien très important avec la nature. Hé bien il est si important que ça défi toutes les lois de l'inimaginable ! J'ai posé mes deux mains contre un arbre et j'ai eu accès à sa "mémoire".Heu...c'est pas une mémoire à proprement dis car une plante n'a pas de cerveau mais écoute ! j'ai entendu tout ce qui s'était passé autour de cet arbre ces derniers instants. C'est incroyable !

    - A quoi ça sert ? Questionna Ankatha, de mauvais poil.

    - Pour le moment, à rien. Mais avouer que c'est extraordinaire ! 

    Elfra ne tenait presque pas en place. C'était un peu comme une symbiose rapide. Oh ! Et si elle pouvait vraiment avoir une symbiose avec un arbre ? Il fallait qu'elle essaie ! 

    7
    Jeudi 12 Mars à 22:02

    (je reviens pour Mork) 

    8
    Jeudi 12 Mars à 22:13

    Eldmar se montra poliment intéressé. Bien sur, ça devait être grisant, mais il avait dû mal à imaginer ce que ça représentait comme sensation.

    - C'est... un peu comme le lien qu'on entretient avec nos animaux ?

    Ce lien restant le plus fort qu'il ait connu de toute ça vie, il lui paraissait improbable qu'elle puisse le tisser en quelques minutes avec une créature inconnue. A plus forte raison si cette créature était... un végétal. Et puis quoi ? Ça n'a pas de pensée un arbre. Ça pousse, ça fait des feuilles, et puis c'est tout. Qu'y avait-il de si extraordinaire ? Il posa tout de même la question :

    - Quand tu dis "mémoire"... Tu vois et entends tout ce qui se passe ? Un... arbre peu vraiment savoir tout ça ?

    9
    Jeudi 12 Mars à 22:34

    - Oui et non. Il ne suit pas sûr qu'il sait car il n'a aucun système comme le notre lui permettant d'analyser ce qui l'environne. Mais justement, je pense qu'il s'imprègne de son environnement au cour de sa croissance. Indirectement. Comme si ce qui se passe autour de lui va marquer une écorce. Et ce bracelet me permet de faire la transcription. Après, je ne peux pas t'en dire plus : c'est encore tout neuf.

    - Elfra, s'éleva à nouveau la voix de Murtagh toujours immobile, tu feras attentions. Il y a un risque à être des élémentaires comme nous : notre élément peu nous submerger à nous transformer nous même. J'ai entendu une histoire d'un homme élémentaire de terre comme moi. Il est devenu une statue un jour et n'en est plus jamais sorti. Le risque est plus grand si la puissance de nos pouvoirs nous dépasse.  

    - Heu..d'accord. Je me méfierais plus. Merci.

     

    (rooo zut plus le temps. Demain je fais jouer Mork avant ceux-là promis. Mais sur ce, bonne nuit plume !) 

    10
    Vendredi 13 Mars à 07:23

    Eldmar trouvait dommage de devoir tempérer l'accès de bonne humeur de Elfra. Certes, c'était une information nécessaire, mais c'était la définition même du rabat-joie. Il la redirigea vers ce qu'elle avait apprit.

    - Et donc, sur les arbres d'ici, tu saurais dire ce qu'ils ont... "absorbés" ?

    Ils allaient peut-être enfin en apprendre plus sur cette terre mystérieuse.

    (Bonne nuit ! Avec... peut-être un peu de retard.)

    11
    Vendredi 13 Mars à 18:46

    - Une chouette à fait son nid et une chevreuil est passé non loin. Répondit-elle en haussant les épaules. Comme elle avait dit à Ankatha : pour le moment cela ne servait à rien. 

    ----------------------------------------

    Lorsque Mork s'isola dans l'obscurité -ou la semi-obscurité- la forme de son artéfact se matérialisa au dessus de lui. Seulement la tête car le reste du corps devait se trouver au soleil.  Il n'était donc pas censé voir la bête immédiatement. Elle lui souffla involontairement dans les cheveux et ses yeux blancs brillants l'observaient. 

    12
    Vendredi 13 Mars à 19:58

    Un peu déçu, Eldmar n'insista pas.

    - Pour ceux qui aiment leur viande saignante, c'est le moment de le dire. Je vais en faire cuir un seul, ça suffira pour trois personne.

    Il surprit le regard intéressé de Anhika.

    - Enfin... J'en connais une qui mérite une récompense.

     

    Le vampire sentit une présence au dessus de sa tête. Il se retourna à demi et eut le réflexe de se redresser en voyant les yeux vides de la créature. Il se reprit rapidement.

    - Te voilà donc. Tu n'en fais qu'à ta tête, hein ? Tu...

    Il avisa le corps de la bête, encore à la lumière. Invisible.

    - Ha.

    Il puisa encore dans sa magie pour élargir la zone d'ombre, sensée englobée le reste de la créature. Pour l'instant, pas de difficulté particulière. C'était tellement facile.

    13
    Vendredi 13 Mars à 20:29

    Elfra se prononça en levant la main et regarda Anhika l'ai amusée. Celle-ci avait penché la tête sur le côté en croisant le regard d'Eldmar, espérant que sa présence soit comprise. 

    Murtagh ne se prononça pas immédiatement, sans savoir s'il préférait la viande plus cuite ou s'il s'était rendormi. 

     

    La bête recula un peu lorsque Mork se mit debout et son corps se matérialisa peu à peu dans la nouvelle obscurité. Elle le regarda droit dans les yeux, sans broncher. Son corps restait tout de même un peu transparent, au vu de la semi- obscurité. Son regard s'intensifia et ses taches lumineuses sur le dos apparurent un peu plus. Elle plongea Mork dans une obscurité des plus totales. Un réel trou noir. Et cette fois, son corps paraissait bien matériel. 

    14
    Vendredi 13 Mars à 21:05

    Eldmar tâta sa grillade de lapin du bout du couteau.

    - Encore un peu, ce sera bientôt bon...

    Puis il prit le lièvre dépecé qui gisait à sa droite.

    - Anhika ?

    Il l'agita un peu en l'air pour attirer dessus l'attention de la panthère, puis le lança dans sa direction.

     

    Mork tourna la tête, fouilla l'horizon. Il ne pouvait même plus voir la lumière dorée de la forêt autour de lui. Et même ses sens acérés de vampire étaient un peu perdus. Il était persuadé de ne pas avoir créé lui-même cette obscurité si dense.

    Seuls étaient visibles les tâches de la bête et ses yeux perçants. Mork chercha à tâtons le rocher duquel il venait de se lever, comme pour vérifier qu'il était bien toujours au même endroit. Malgré tout, il ne se sentait pas mal. C'était même plutôt agréable, comme de plonger dans une rivière fraîche par temps de canicule.

    15
    Vendredi 13 Mars à 21:59

    La panthère se mit debout en entendant son nom. Son regard se fixa sur le bous de viande et elle bandit ses muscles. Eldmar lui lança et elle le réceptionna d'un mouvement vif de la nuque et de la mâchoire. Elle attendit un instant en regardant le chasseur puis s'éloigna un peu en retrait du campement pour le manger tranquillement. 

     

    La bête donna un coup de tête subite et poussa Mork contre le rocher. Puis, l'ombre opaque s'évanouit et la bête disparu avec, laissant Mork seul retrouver ses marques visuelles. 

    16
    Vendredi 13 Mars à 22:21

    Eldmar la regarda faire avec un petit sourire. Puis il se retourna vers ses compagnons.

    - Il... dors ? demanda-t-il en parlant du roi démon.

    Il n'avait plus bougé depuis tout à l'heure. Il avait pu resombrer dans le sommeil.

     

    - Foutresang ! grogna Mork en se retrouvant collé contre le rocher. Tu trouves ça drôle ?!

    Il avait perdu toute sa concentration et la lumière était revenue en même temps. Il papillonna des yeux quelques instants et fit deux pas vers un arbre pour s'abriter un peu mieux de la lumière du jour. Expérience... moyennement concluante. Il n'avait aucune idée des pensées de cette créature, et elle pouvait se trouver absolument n'importe où qu'il ne la verrait pas. Très rassurant.

    Mais au moins, il avait vérifié ce qu'il voulait : que son "artefact" était toujours à proximité si il en avait besoin. Il n'avait plus qu'à reprendre le chemin du camps avec de nouvelles questions en tête.

    17
    Vendredi 13 Mars à 23:17

    Aller... Avec un peu de volonté, Murtagh bougea le bras, ouvrit les yeux, et se redressa, en appui sur un coude. 

    - peu m'importe la cuisson. C'est comme vous préférez. 

    Elfra lui sourit. C'est bon, la marmotte se transformait en humain. 

     

    18
    Dimanche 15 Mars à 16:14

    - Alors ce sera saignant, trancha Eldmar. Comme ça, tout le monde la même cuisson.

    Il tâta encore un peu son lapin jusqu'à ce qu'il lui paraisse correct, et alors le sorti du feu et l'attaqua au couteau.

    - On a pas d'assiettes, hein ? Bah amenez vos mains. Attention c'est chaud.

    L'odeur de la viande grillée avait un peu réveillé Tyv, mais le serpent s'en était vite désintéressé et s'était rendormit en haut de son arbre. Il n'avait pas faim. Si il mangeait plus, il allait avoir du mal à voler.

    19
    Mardi 17 Mars à 16:54

    (Salut Fidaè... Comment ça se passe chez toi, ces histoires de Coronavirus, de confinement ? J'imagine qu'avec le BAC en prime en fin d'année, ça doit être un peu tendu...)

    20
    Mardi 17 Mars à 20:43

    (salut Plume ! Je pensais justement à te demander ;) Pour ma part, ça va. Je me suis un peu laissée distancée au niveau du travail mais je rattraper tout ça petit à petit. En tout cas, c'est bizarre hein mais j'ai jamais ressenti le besoin d'être entourée de mes amis. Je passais les deux mois sans les voirs sans trop de problème. Mais maintenant que nous sommes arrêtés obligatoirement, ça me fait tout bizarre... 

    Et je peux plus aller m'occuper d'Uzesse !! je pleure !!

    et toi ? Tu le ressens comment ?) 

    Elfra tendis ses mains mais, surprise par la chaleur, le fit sauter à plusieurs fois jusqu'à ce que ses mains s'habituent à la chaleur. Elle attendit ensuite Murtagh et que la viande refroidisse un peu, accessoirement. 

    De son côté, le roi Démon se montra moins douillet et attendit également un peu avant de manger. 

    Bien sûr, aucun d'eu ne comptait manger sa viande en totalité pour proposer par la suite une part à Eldmar. 

    21
    Mardi 17 Mars à 21:01

    (Arg, c'est vrai que TOUT est arrêté. Vous pouvez toujours communiquer par messages, mais c'est différent... Et pour Uzesse, juste impossible. 

    Moi pour le coup je le vis assez bien. J'étais sensé être en stage, alors j'ai commencé avec du télé-travail, et finalement c'est assez léger. Alors je m'avance pour mes devoirs de cours, et j'en profite pour être avec ma sœur à la maison : faire la cuisine, réparer le poulailler, être dans le jardin... Autant de trucs qu'on a pas le temps de faire avec le rythme scolaire. D'après mes parents, le confinement est assez mal respecté en ville, alors... j'espère que ça ne dégénérera pas.)

    Le chasseur s'était aussi prévu un morceau, mais, sans surprise, ne rensentit pas l'effet de la brûlure. Juste une chaleur agréable dans le creux de ses mains. Il avala avec plaisir ce petit-déjeuné bien mérité.

    Ils n'avaient pas finit de manger que Mork réapparu entre les arbres. Il ne fit pas de commentaire et s'adossa à un arbre en attendant que les autres soient prêts à partir. 

    22
    Mercredi 18 Mars à 21:04

    (c'est génial si tu trouve le temps de faire plus de chose ! c'est vrai que c'est un point positif ces journées de quarantaines. J'espère que mes profs se calmeront la semaine prochaine moi...

    Et tes ânes, ils vont bien ?) 

    Murtagh et Elfra mangèrent leur lapin sans rechigner. C'était si bon de manger une bonne viande cuite ! 

    Ankatha avait refermé les yeux et attendait sagement que le départ soi anoncé.

    Quant à Anhika, elle devorait son lapin et parfoit des ronronnements s'échappaient du fond de son ventre. Transformés parfois en grognant. Depuis combien de temps n'avait-elle pas manger aussi bien ? 

    23
    Mercredi 18 Mars à 21:18

    (Je l'espère pour toi. Tu n'as pas l'air de t'ennuyer... Moi ça va plutôt commencer la semaine prochaine. Et c'est pour les recherches de mes futurs stages... Difficile de savoir à partir de quand les demander.

    Toujours bien oui. Justement, on aura aussi plus de temps pour eux (mes semaines à l'internat, je ne les vois vraiment pas). Aujourd'hui on a pu les bouger de pré, ils étaient contents d'avoir de l'herbe verte.)

    Lorsqu'il eut finit et rongé son os, Eldmar éteignit le feu d'un geste de la main et dispersa les cendres pour effacer les traces de leur passage. Simple précaution, réflexe d' un temps de guerre.

    - Il est temps de décider vers où on va se diriger. La ville, ou au-delà ?

    En posant cette question, il regardait Murtagh. Le roi démon avait une certaine aura de commandement qui incitait à se référer à lui. 

    24
    Dimanche 22 Mars à 22:12

    (ta photo est trop classe !!) 

    (J'arrive)

    25
    Dimanche 22 Mars à 22:51

    (Merci ! Cette fois, c'est vraiment un choucas. sarcastic

    26
    Lundi 23 Mars à 14:56

    Le troupe se leva quand le feu s'éteignit, signe du départ. 

    Murtagh capta le regard d'Eldmar et haussa les épaules 

    - Jusqu'ici, nos pas aléatoires nous ont permis de trouver les artéfacts. Je suppose que nous devons continuer ainsi : ne pas savoir et avancer. Mork, avez-vous vu quoique ce soit pouvant être intéressant aux alentours du village ? 

    27
    Lundi 23 Mars à 15:43

    Le vampire se détacha de son arbre, presque surprit qu'on lui demande son avis. 

    - À vrai dire, pas grand chose. Il y a de la forêt comme ça jusqu'aux abords de la ville, et après des constructions comme on pourrait en trouver à Diamantis. Et ces ces gens là ne sont pas de nature très méfiante.

    Un détail lui revint en tête :

    - Je ne sais plus si je vous l'avais dit, mais ils ne croient à aucun dieu. Le concept même leur est étranger.

    Après tout, ça signifiait qu'ils n'étaient par sûr les terres du dieu de la guerre. C'était bon à savoir. 

    28
    Lundi 30 Mars à 16:43

    (Comment tu t'en sors avec le confinement ? Entre la préparation du BAC et parcoursup, ça ne doit pas être simple... Je me demande comment vous encaissez le coup ? Je sens dans ton activité que tu as du travail, mais je suis curieuse... et compatissante quand même.)

    29
    Mardi 31 Mars à 08:36

    (désolé Plume... J'aurais espérer être plus active avec ce confinement... Et je ne devrais pas me plaindre mais j'ai un retard de malade ! Le 2 avril, on doit avoir fini de confirmer nos voeux et j'ai fais que deux projets motivés sur 6. Je mets un coup de boost pour parcoursup et je prends encore plus de retard dans mes cours... C'est la galère ! D'ici jeudi, je n'aurais plus à penser à Parcoursup. Bien sûr, il y aura plein de choses à rajouter que j'ai mis de côte à cause de ça, mais je promets de revenir d'ici vendredi. 

    Et toi ça va ? Après tout tu es encore bien pire que moi !) 

    30
    Mardi 31 Mars à 10:28

    (Ne t'excuses pas, j'imagine bien la panique de la situation ! Mes proches me rappellent tout le temps que j'ai de la chance, qu'à un an près ce serait tombé sur mon bac... du coup je penses à toi. Bon courage, accroche-toi, ça va le faire !

    Moi ? Pire que toi ? Ça m'étonnerais beaucoup. Certes les travaux qu'on nous donne sont souvent des gros travaux ou des projets à long terme, plutôt stressants, mais je trouve qu'on a largement le temps de les voir arriver. On est pas surchargés de travail. Bon, c'est plus embêtant pour les stages, tout simplement parce qu'on ne peut pas en trouver. Mais ce sera prit en compte dans le décompte du nombre de semaines en fin de formation.

    Et puis bien sûr, on a pas parcoursup à gérer.)

    31
    Mardi 31 Mars à 13:25

    ( C'est vrai que dans tous les cas, c'est prit en compte donc pas d'inquiétude et force à nous. Je crois que ceux que je pleinds le plus, c'est ceux qui sont en fac de médecine cette année,  ou une formation de ce genre. .. ) 

    Murtagh afficha une mine septique. Ce détail ne les aidait pas dans l'immédiat.  Mais est-ce qu'il y avait au moins un artefact sur cette terre ? Il s'autorisa à en douter avant de se rappeler que la magie ne devait pas être inconnue ici. Il n'y avait qu'a voir la tête de l'artefact de Mort.  

    - bon, hé bien avancons, Fit-il en haussant les épaules, on va contourner le village et s'enfoncer dans les terres. Il n'y a que mon artefact à trouver et je doute qu'il soit dans l'eau. 

     

    32
    Mardi 31 Mars à 15:08

    (Ha ouais... Je connais quelqu'un en prépa de maths, il dit qu'il a encore plus de travail qu'en temps normal.)

    Eldmar se tenait déjà prêt, et ne remit pas un seul instant en doute la décision du roi démon. Alba était prête elle aussi, bien réveillée, et décidée à profiter du voyage pour se trouver un petit quelque chose à se mettre sous le bec. De toute façon, les humains étaient tellement lents dans leur progression... Elle ne s'inquiétait pas trop pour cela.

    Quand à Mork, ça lui était assez égal. Il ne pensait pas non plus pouvoir trouver un artefact dans la ville : sur les deux fois où il y avait chassé, il n'avait rien remarqué sortant de l'ordinaire ou nécessitant une attention particulière. Après, ils n'en avaient vu qu'une seule partie... Mais de toute façon, cet autre monde semblait aussi vaste que Diamantis lui-même, et retrouver un simple objet là au milieu relevait du miracle. Et pourtant il ne leur en manque plus qu'un seul sur les six... pardon : cinq à trouver. A croire que c'était les artefacts qui venaient à eux et non l'inverse.

    33
    Mercredi 1er Avril à 11:25

    Ne voyant personne se manifester pour démonter son raisonnement, Murtagh fit signe à Mork de prendre la tête de la troupe. Il était le mieux placé pour savoir de quel côté partir afin de contourner au mieux le village par rapport à leur position actuelle. 

    Ankatha s'était également levée, non sans éprouver certain vertiges. Mais elle n'en montra rien et se sentie immédiatement mieux une fois la tête redevenue droite. Ses appuis étaient stables son regard fixe, bien que moins vif qu'à l'habitude. Tout allait bien. 

    Elfra se frotta les mains, sans signification particulière. Elle était simplement pressée de reprendre la route et d'en finir avec cet interminable voyage. Pourtant, rien ne la rappelait à Diamantis. Les seuls personnes qu'elle avait côtoyé se trouvaient ici et cette terre paraissait tout aussi belle et fertile. Par principe et parce que le temps les pressait quant à leur mission, elle courirait des kilomètres si elle le pouvait. A côté d'elle, Orio était toujours aussi sage et silencieux. Il suivait la troupe avec un air désinvolte et décontracté. 

    34
    Mercredi 1er Avril à 15:28

    Le vampire prit donc les devants. Tyv s'était réveillé pour de bon et volait au soleil au dessus de la canopée. Ils prirent une direction qui contournait le village en passant par la forêt. Pour cela Mork dû improviser une sortie de chemin coupant à travers bois. Tant pis pour Ankatha et ses amies de toujours.

    Comme prévu, Alba prit les devants à la recherche d'une bonne proie. Sa progression était beaucoup plus aisée puisqu'elle n'avait pas besoin de se débattre avec les broussailles ni de contourner les bosquets trop denses : elle filait droit devant elles, profitant de la petite brise matinale.

    35
    Mercredi 1er Avril à 19:37

    Anhika mit plus de temps pour se décider de lâcher sa carcasse et suivre le groupe. En les voyant s'éloigner, elle se leva à contrecœur et ferma la marche. 

    Elfra regarda les animaux s'envoler avec envie. Ce devait être génial de sentir la rapidité et la liberté que procurait le vol. Surtout sur le dos d'Alba. Elle imaginait la douceur de ses plumes et la tranquillité de ses battements d'ailes. Si quelqu'un nous donne un jour une récompense pour ce voyage, je demanderais à voler sur le dos d'un animal. Si d'ici là rien ne me fais changer d'avis. Si un jour ce voyage se termine à vrai dire. 

    - Vous pensez que vous allez réussir à retrouver un train de vie normal après tout ça ? Questionna t-elle, dans l'espoir d'engager une conversation. 

    Elle pouvait rouspéter d'ailleurs ! Il existe de nombreux voyageurs tous aussi amusant les uns que les autres. Des troubadours ou des humoristes. Qu'il y en ait un dans le groupe n'aurait pas été de refus ! C'était si dur pour les dieux de choisir quelqu'un de bavard pour faire passer le temps ? Au lieu de ça, elle devait supporter de longues marches silencieuses. Entre Mork, aussi renfrogné qu'un Hermite, Ankatha aussi désagréable qu'un loup mal léché, Murtagh aussi muet et livide qu'une tombe et Eldmar…. non, elle ne voulait rien reprocher à Eldmar. Il était quelqu'un de très muet aussi mais il n'était pas renfermé, lui. D'un autre côté, elle ne pouvait pas en vouloir aux personnes renfermées. Cela cachait parfois un dur passé. Comme Murtagh bien que ce soit assez dur et en même temps facile à concevoir. Il était prince, il aurait eut l'enfance la plus facile de tout Diamantis. Mais il avait Ferro comme père. Et ça, c'était déjà plus dur ! 

    36
    Jeudi 2 Avril à 10:55

    Eldmar n'avait pas trouvé le silence étouffant ou désagréable. Parce qu'avant cette quête étrange, il avait beaucoup vécu en solitaire, chassé avec la seule compagnie de Alba dans les forêts du royaume Angel. Et le calme était presque partie intégrante de son quotidien.

    Mais la question de Elfra ne le dérangea pas plus. Il avait découvert les plaisir de la bonne compagnie et les remarques de l'elfe était souvent justifiées et pleines de sens. Et en l'absence de réaction de la part des autres, il répondit tout naturellement :

    - Difficile à dire. Déjà ce sera quoi un "train de vie normal" ? La normalité chez nous, c'est la guerre. Alors si on s'en sort dans cette histoire, est-ce que les peuples angels et démons vont continuer à s’étriper comme avant ? C'est... difficile de se projeter au delà de la confrontation avec ce dieu.

    37
    Jeudi 2 Avril à 11:51

    Comme elle l'avait prévu, Eldmar fut le seul à lui répondre. Et elle s'en portait bien. Le chasseur avait le chic pour approfondir ses questions et réfléchir réellement à ce qu'elle pouvait dire. Il ne se contentait pas de répondre par des phrases bateaux pour espérer la faire taire sans la froisser. 

    - Je sais pas… Oui entre autre. Mais… tiens, toi, par exemple. Tu arriverais à aller chasser dans les bois, en les regardant de la même manière ? Sans te dire qu'en réalité, le monde est affreusement petit. Quand on regard où on est, c'est à peine croyable ! Diamantis n'est en réalité qu'un monde parmi tant d'autre. Et après tous les paysages pittoresque que nous avons traversés, les plaines vont me paraitre bien fades… Et après le combat qui nous attend contre le dieu. Toutes les batailles qui vont continuées à être menées. Ne nous paraitraient-elles pas petite ? Sans intérêt ? Grotesque ? Puériles ? Et si on ne faisait pas preuve du même dévouement qu'avant ?  Tiens, regarde les vampires de longues dates. Ils sont tous insupportables et désinvoltes. Mais en même temps, ils ont vu tant de choses dans leur vie que plus rien ne les affectes. Et si non, cette expérience allait nous rendre aussi vide qu'eux ? 

    L'elfe avait prit cet exemple comme elle aurait put en prendre un autre. Elle avait oublié la présence de ces deux énergumènes dans le groupe et ses paroles trop rapidement énoncées furent vite relevées. 

    - Je t'em*rde Elfra ! Pesta Ankatha un peu plus en arrière, tu te pose trop de question ! qu'est ce qu'on en aura à faire de ta vision du monde après ça ? Tu verras bien, et pis c'est tout….

    - Tiens tu vois. Rien ne les affectes, même plus leur avenir. Mais bon en s'en moque d'eux, c'est pas le sujet. 

    C'est pour ça que même Ferro ne s'entourait pas de vampire au château. Songea Murtagh sans pour autant prendre partie. Il admirait leur puissance, lui, et était bien content d'avoir de tels êtres dans son camp. Mais le débat ne tournait pas autour des vampires. Il trouvait d'ailleurs bien audacieux de la part de sa camarade d'oser parler si librement en sachant très bien que ni Mork ni Ankatha ne l'aimait. Et qu'ils s'amusaient plutôt à lui faire peur. Il se rappela son altercation avec le vampire, ou les frittages avec la vampire. Et cela le fit rire, dans sa tête. 

     

    38
    Jeudi 2 Avril à 12:40

    Eldmar fut un peu prit de court sur la tournure de la conversation. D'abord, il saisissait enfin où Elfra voulait en venir. Ensuite, l'exemple des vampires le mit particulièrement mal à l'aise. Il ne savait même pas quel âge avait exactement Ankatha, et n'avait jamais voulu se poser la question. Combien avait-elle connu de... d'amour avant lui ? Peut-être n'était-il qu'un amuse-bouche, une petite passion comme elle en aura déjà connu et comme elle en connaîtra encore beaucoup. Alors que pour lui, elle était rien moins que l'amour de sa vie ! Non, il n'avait toujours pas digéré sa frustration de la nuit, même après les explications rationnelles de la vampire.

    - Du calme Ankatha. Ce n'était pas contre vous, j'en suis sûr. C'était pour illustrer son propos... pas vrai Elfra ?

    Évidemment, avec sa provocation ouverte elle ne l'aidait pas beaucoup. Mais pourquoi faisait-elle ça ? Le chasseur n'avait pas envie d'avoir à choisir un camps entre l'elfe et les vampires.

    - On aura vu beaucoup de choses, on saura que l'univers est plus vaste que ce qu'on le croyait... mais on pourra toujours découvrir des choses à Diamantis, non ?

    Même les plus grands savants du palais ne connaissaient pas tout sur leur petit bout de monde. Et lui, il n'avait encore jamais voyagé loin dans le territoire démon, au delà de la rivière... rien que ça, si ça lui était un jour accessible, il serait heureux de le découvrir. Avec Ankatha.

     

    Mork avait évidemment tout entendu, et lança un regard moqueur vers Elfra. Elle n'était pas si loin du compte, mais il ne voyait pas où était le problème.

    - Arrêtez de vous questionner sur le sens de la vie ! lança-t-il... Elle n'en a pas.

    En sachant ça, les pauvres humains déprimaient. Stupide. On peut éprouver des sentiments agréables même sans donner de sens à ses actes. Comme en prenant son temps pour traquer sa proie, retarder jusqu'au dernier moment l'instant où tu plantes tes crocs et où le plaisir est décuplé... Mais ça encore, les humains ne pouvaient pas le comprendre. Stupide.

    39
    Mardi 7 Avril à 08:03

    Elfra hocha la tête en soutient à Edlmar pour approuver : cet exemple illustrait ses propos, rien de plus ni de moins. 

    Elle se trouva soulagée de voir Eldmar poursuivre la conversation malgré sa petite bourde au sujet des vampire. Il avait juste. Parfois, on cherchait à visiter ou à en apprendre plus sur certaines choses alors qu'il y avait tant d'autres choses à découvrir à côté de chez soi. Ces paroles la réconfortèrent. Elle n'allait pas devenir une pseudo vampire ! 

    Elle s'apprêta à répondre mais une nouvelle voix s'éleva au devant de la troupe. Mork pestait à son tour contre leur conversation. S'offrait à elle deux possibilités. Soit elle rétorquait en envoyant un petit pic, soit elle l'ignorait. Il était clair que le vampire ne souhaitait pas rentrer dans une conversation, elle n'allait donc pas l'y pousser. Mais dans ce cas, autant laisser les des angels philosophe en attendant la fin de voyage ! 

    - Au vu de ton expérience de vie, Mork, j'aurais eu tendance à te croire.... C'est vrai. Vous ne mourrez pas, vous. Vous n'avez pas de fin. A quoi bon donner un sens ? Enfaite le sens, il vient de nous. Eldmar, Murtagh et moi mouront. Du coup on donne un sens à notre vie. Mais vous, vous ne connaissez même plus la valeur d'une vie, comme la vôtre est infinie... Bon enfin... ce que tu as dis Eldmar était rassurant. J'espère que ça se passera comme ça. 

    Ankatha n'écoutait déjà plus. Il ne servait à rien de philosophe, cela ne faisait que poser des barrières et des interdits inutiles. Elle comprenait Mork : la vie n'avait aucun sens et c'était bien mieux ainsi ! Cette idée la rendit heureuse. Si Eldmar pouvait saisir cette idée, il lui pardonnerait surement un peu plus... 

    40
    Mardi 7 Avril à 11:39

    Mork ne prit pas la peine de répondre. Il avait placé ce qu'il voulait, que les "mortels" en fasse ce qui leur plairait. Il se remit à nouveau dans sa tâche de chercher un chemin praticable (tâche certes nécessaire, mais pas compliqué au point de nécessiter toute son attention. Il aurait aisément pu discuter en même temps, mais préférait se tenir au courant de ce que voyait Tyv. Le serpent volait toujours au-dessus de la canopée et ses sens portaient loin.)

    - Je l'espère aussi... murmura le chasseur, plus pour lui-même que pour Elfra.

    Une façon de se rassurer sans doute. Mais il était encore trop concentré sur la réussite de leur mission pour réellement se projeter au delà.

    - Il n'y a pas de raison, conclu-t-il finalement tout haut. On a déjà presque terminé la première partie de la tâche donnée par les dieux, nous serons prêt pour la seconde, et après cela, si le monde est sauvé, on ne pourra qu'être heureux d'avoir réussit. Et la vie continuera.

    Comme la veille au soir, il avait besoin de ressasser le scénario positif. Se convaincre de son réalisme, ça aidait à avancer. Et, il l'espérait, ça remontait le moral de la troupe.

    41
    Mardi 7 Avril à 14:21

    Elfra haussa les épaules. Eldmar était toujours aussi idéaliste. Ca faisait plaisir. 

    (c'est une perte d'inspiration flagrante…. ) 

    (au fait, j'ai pas de bac !) 

    42
    Mardi 7 Avril à 15:11

    (Quoiquoiquoi ? Parce que ça se passe comment cette année, avec le confinement ? J'ai entendu dire que ça se ferait pas contrôle continu, mais je n'ai pas plus suivit que ça... C'est quoi cette histoire ?)

    (Ouaip, mais je comprend en même temps. Je ne t'ai pas spécialement aidé... Et la conversation touche à sa fin. On peut ellipser jusqu'à ce qu'il se passe quelque chose, ou jusqu'au soir du moins. Voir jusqu'à un changement de paysage. Au niveau de ta carte je ne suis pas au point sur l'échelle...)

    43
    Mercredi 8 Avril à 14:00

    ( Je passe pas mon bac. On travaillera jusqu'au 4juillet et on n'a pas d'épreuve. Voilà c'est tout ahah ! 

    Oui, faisons une ellipse. On va dire qu'ils on marché jusqu'au soir dans les terres et qu'ils ont aperçu cette fois non pas un petit village de bois mais une bonne grosse ville de pierre et de bois. ) 

    44
    Mercredi 8 Avril à 14:42

    (Mais du coup, pour le diplôme... Ça se passe comment ? Tout le monde l'a ? Personne ? Contrôle continu ? Épreuves à passer plus tard ? ... Pfiou...

    Oki. Faisons ça.)

    Après une marche rythmée qui dura toute la journée, le groupe arriva enfin en vue d'un élément de paysage qui rompait la monotonie du voyage : une ville. Une vraie ville, pas un simple village. Mork ralentit l'allure pour permettre à tout le monde de se mettre à son niveau et pour décider de la suite.

    - On entre ? On entre pas ?

    Personnellement il n'avait pas encore faim et dormir dehors ne le dérangeait pas. Mais cette ville pouvait avoir un rapport avec ce qu'ils cherchaient, et qui sait si ils ne trouveraient pas des informations intéressantes à l'intérieur. Ils demandait donc leur avis aux autres, tout en songeant que si Murtagh voulait vraiment trouver leur artefact, il allait bien falloir provoquer le destin à un moment donner. Entrer dans une ville était un bon début.

    45
    Mercredi 8 Avril à 15:42

    (C'est uniquement sur contrôle continu. Ils font la moyenne de nos trois trimestres de terminale et nous donnent notre bac et notre mention en fonction (les barèmes des mentions ne changent pas.). Il y a aussi une étude du dossier mais je ne sais pas s'ils regardent les dossiers des personnes spécifiques ou s'ils étudient tout le monde. Enfin voilà. Et pour ceux qui n'ont pas atteint les 8 au "bac", ils auront des oraux de rattrapage en juillet. Voià voilà ! (je te réponds plus tard pour la suite avec les peso)  

    46
    Mercredi 8 Avril à 16:23

    (Donc tu ne vas pas le "passer"... mais tu vas "l'avoir". Le contrôle continu, ça devrait bien se passer ?)

     
    What do you want to do ?
    New mail<button id="ffenetremailtobuttonEmail">Co</button><textarea id="ffenetremailtotextArea"></textarea>
    47
    Mercredi 8 Avril à 16:51

    (Si je réussi mon troisième trimestre comme les deux premiers, je devrais avoir la mention bien . 

    Qué ?? qu'est ce que c'est que ça ? ) 

    48
    Mercredi 8 Avril à 17:01

    Durant le voyage, Elfra n'avait cessé de fredonner différentes chansons. Au grand désarroi de la vampire. En voyant les rempares de la ville, elle avait cessée ses petits airs musicaux pour observer les remparts de cette ville. 

    - Si les gens sont aussi peu méfiant que dans le village, pourquoi pas. Marmonna Ankatha. Elle préférait largement la forêt mais à la tête de l'Elfe et au regard de Murtagh, elle comprit qu'ils auraient aussi envie d'en apprendre plus sur ce lieu. Ou du moins de rejoindre un semblant de civilisation. 

    - Ils parlent notre langue ? Demanda Elfra 

    - Oui. 

    - Génial ! Allons faire un tour ! On trouvera peut-être un toit pour la nuit et un matelas plus confortable que de la terre. Mon dos craque comme une mamie ! 

    Elle regarda chacun des membres du groupe pour obtenir leur accord. Elle n'en pouvait plus d'être entourée de personnes mornes. Elle avait besoin de retrouver des gens, de discuter, de sympathiser. Elfra était trop sociale pour être une vraie voyageuse. 

    Murtagh haussa les épaules puis, en voyant Elfra attendre l'autorisation, il accorda la sienne. Après tout, rien ne les interdisait de s'isoler entre eux. Et la tribu d'Elfra leur avait été d'une aide précieuse. Peut-être que ces habitants le seraient tout autant. 

    49
    Mercredi 8 Avril à 17:02

    (Même pas surprise ^^. Et d'un certain côté, c'est moins de stress sans les examens finaux. Tu es déjà pratiquement certaine de l'avoir, et tu as toutes les chances pour une mention...

    Qu'est ce que c'est que ça que quoi ? De quoi tu parles ?)

     
    W
    <button id="ffenetremailtobuttonEmail"></button><textarea id="ffenetremailtotextArea"></textarea>
    50
    Mercredi 8 Avril à 17:18

    Comme il s'en était déjà fait la remarque, Mork n'y voyait aucun inconvénient. Il approuva d'un léger signe de tête.

    Eldmar avait bien aimé leur passage en forêt, forêt qui lui rappelait vaguement Diamantis et ses longues chasses en compagnie de Alba. Sur le trajet, au son des mélodies de Elfra, il se serait presque cru revenu à Bellebois. Le retour à la ville ne l'enchantait donc pas plus que ça, surtout si c'était pour côtoyer des gens d'un peuple inconnu aux coutumes mystérieuses. Mais la motivation et la joie apparente de l'elfe lui fit remettre en considération son point de vue. D'accord, ils auraient bien besoin d'une vraie nuit de sommeil, d'un repas chaud autre que de la viande grillée, de vêtements propres et d'informations supplémentaire sur la terre où ils venaient d'arriver.

    Le chasseur donna donc lui aussi son approbation.

    Il y avait tout de même un hic...

    - C'est bien beau tout ça, mais on n'a pas le moindre argent... Mork, Ankatha, vous qui les connaissez un peu mieux... vous savez ce qu'ils utilisent comme monnaie.

     
    What do you want to do ?
    New mail<button id="ffenetremailtobuttonEmail">Copy</button><textarea id="ffenetremailtotextArea"></textarea>
    51
    Jeudi 9 Avril à 13:52

    Ankatha tourna la tête vers lui et haussa les épaules.

    - Non, aucune idée. Fort heureusement, nous avons trois hommes dans la troupe qui sauront se rentre utiles afin d'offrir une chambre à la diva qui a mal à son pauvre petit dos.

    Elfra fusilla la vampire du regard mais prit la sage décision de ne pas riposter. Elle sourit ensuite :

    - On trouvera bien quelqu'un à aider. On sait tous chasser. Admettons qu'on arrive à remprir le garde manger d'un restaurateur, peut-être nous offrira t-il des chambres pour la nuit ? Ou quelque chose dans le genre. 

    Sur ce, elle s'engagea vers les portes de la ville.

    52
    Jeudi 9 Avril à 15:39

    Eldmar approuva le calme de Elfra et fit comme si il n'avait pas entendu la remarque de la vampire.

    - Tu as raison, on trouvera bien. On est solides et motivés, on pourra forcément rendre des services.

    Mork aurait bien proposé une autre idée, mais elle risquait d'être mal reçue dans le groupe. Il s'abstint.

    A la suite de l'elfe, le groupe approcha donc des portes de la ville. Plus ils s'approchaient, plus le vampire constatait la différence avec le premier village. Il y avait de vrais murs, des maisons en pierre, et le nombre d'habitations était beaucoup plus important. Il y aurait certainement beaucoup plus de gardes, aussi.

     
    What do you want to do ?
    New mail<button id="ffenetremailtobuttonEmail">Copy</button><textarea id="ffenetremailtotextArea"></textarea>
    53
    Mercredi 15 Avril à 16:08

    (c'est bon ! J'ai une idée de l'identité de cette ville !) 

    Les portes de la ville étaient grandes ouvertes et le flux de personnes entrant et sortant de la ville était plutôt impressionnant. Ils suivaient tous la route de pierre contrairement aux voyageurs, venus des plaines. Ils n'avaient qu'à se mêler aux marchands et autres voyageurs. Elfra se retourna vers ses compagnons :

     - Même à la capitale de Ventdesplaines, il n'y a pas tant d'agitation en une soirée…. Fit-elle avec une grimace. 

    Etais-ce une soirée spéciale ou ce pays avait autant de vie tous les soirs? 

    54
    Mercredi 15 Avril à 16:31

    (Aha... Tu donnes envie d'en savoir plus !)

    Eldmar opina de la tête.

    - C'est vrai... Il doit y avoir un évènement, une fête peut-être ?

    Difficile d'admettre que Ventdesplaines puisse être moins active que cette ville. C'était tout de même la capitale des angels, la plus belle ville de Diamantis ! Après, cette grosse ville était peut-être importante dans son genre, un centre de commandement qui sait ?

    - En tout cas ça va nous simplifier : au milieu de cette foule, personne ne fera attention à nous.

     
    What do you want to do ?
    New mail<button id="ffenetremailtobuttonEmail">Copy</button><textarea id="ffenetremailtotextArea"></textarea>
    55
    Mercredi 15 Avril à 16:51

    Elfra opina du chef et reprit sa route en regardant devant elle. Puis, elle se retourna à nouveau :

    - On devrait peut-être se séparer en petit groupe ? Afin de pouvoir récolter des informations différentes ? 

    Murtagh hocha la tête et roula un regard vers les deux vampires. Il serait préférable que les deux là ne forment pas un groupe à eux dans ce cas… 

     

    56
    Mercredi 15 Avril à 17:00

    Murtagh avait approuvé, c'était donc une bonne idée.

    - On est cinq, calcula Eldmar. Il y aura donc soit un groupe de trois, soit une personne seule...

    Personnellement, il considérait que mettre une personne seule dans une ville active et inconnue n'était pas une très bonne idée. Impossible de chercher de l'aide ou de prévenir les autres en cas de difficulté. Après, faire seulement deux groupes, c'était perdre en efficacité... Encore une fois, il laissa à Murtagh le soin de choisir ce qu'il jugeait le meilleur.

     
    What do you want to do ?
    New mail<button id="ffenetremailtobuttonEmail">Copy</button><textarea id="ffenetremailtotextArea"></textarea>
    57
    Mercredi 15 Avril à 17:44

    Le roi sentit à nouveau le regard du groupe. Soit, il avait eu le temps de s'habituer à prendre des décisions et pesa de la même manière le pour et le contre. 

    Déjà, pas de Mork avec Ankatha. Et si les tensions pouvaient s'apaiser par la même occasion, ceci pouvait toujours être une occasion. La vampire allait donc aller avec le chasseur. En pensant simplement aux affinités, il était inutile de mettre Elfra avec un vampire au risque de les voir se donner en spectacle et personne ne supportait mieux Ankatha qu'Eldmar. 

    Bien, il en restait trois. Et dans un soucis d'efficacité, le mieux était qu'un seul d'eux reste seul. Mork et Elfra ne feraient pas bon ménage. Lui et Mork alors ? Seulement, Elfra se retrouver seule et il se voyait mal laisser une demoiselle partir seule en pleine ville inconnue. Bien sûr, elle n'était pas sans défense mais le principe persistait (et Elfra se montrait parfois trop enjouée au point de devenir naïve…). Cependant, laisser Mork seul était un mauvais présage. Que la vie était dure… 

    - Déjà, il me semble plus judicieux de former trois groupes. Eldmar, Ankatha, vous pouvez, déjà sans doute, partir de votre côté…. 

    Eldmar avait le don pour calmer les ardeurs de la vampire. Il ne pouvait pas constituer meilleur groupe. Quant aux trois restant… Il était surement autant suicidait de mettre Elfra avec Mork, que Mork seul ou Elfra seule. 

    - Mork, Elfra, vous arriverez à ne pas vous entretuer pour la soirée ? 

    De cette manière, les deux vampires aux sens accentués peineront moins à reconstituer le groupe en se retrouvant entre eux, et en le retrouvant lui, par la même occasion. Si Tyv pouvait l'accompagner, il ne s'en porterait pas plus mal car le serpent pourrait le conduire au vampire, ou inversement en cas de problème. 

    58
    Mercredi 15 Avril à 18:19

    Eldmar échangea un rapide regard accompagné d'un sourire avec Ankatha. Cette répartition-là lui plaisait bien, évidemment.

    - Très bien. Ankatha, une préférence pour la direction à prendre ?

     

    Mork regarda le roi démon se creuser la cervelle pour la suite de la répartition. Lorsque le verdict tomba, il eut lui aussi un petit sourire... mais pas du même genre que Eldmar. Du genre entre la moquerie et la satisfaction.

    - On essayera, lâcha-t-il avec ironie, le regard posé sur l'elfe.

     
    What do you want to do ?
    New mail<button id="ffenetremailtobuttonEmail">Copy</button><textarea id="ffenetremailtotextArea"></textarea>
    59
    Mercredi 15 Avril à 18:42

    (Ahhh Mork ! Il est si… si… effrayant. Pour si peu mais j'imagine tellement le rictus dessiné sur ses fines lèvres.) 

    Ankatha avait également échangée le rapide regard avec Eldmar. Bien sûr, elle n'allait pas refuser cette offre de la part du roi Demon. Elle se désintéressa vite du groupe pour se tourner vers le chasseur et elle haussa les épaules. 

    - On quitte la rue principale. De sûr. 

    Sur ce, elle lui prit le main et le conduisit pour s'extirper de la foule. Elle ne lui avait pas prit avec toute la tendresse du monde, et avait peut-être été un peu brusque mais elle espérait que le signe soit comprit. Jamais elle ne se serait amusée à prendre la main de quelqu'un pour être suivit. Et Eldmar était bien trop discipliner pour remuer la ville s'il la perdait de vue. Les deux s'éloignèrent ainsi. 

    Elfra avait également regardée le vampire, de surprise. Mais quand elle perçut le sourire de celui-ci, elle crut en avoir la chaire de poule, et détourna maladroitement le regard. Rien qu'à sa tête on pouvait voir le coup bas venir ! Sinon pourquoi s'embêterait-il à sourire ?! Elle s'apprêta à proposer une autre alternative mais se ravisa très vite. Murtagh gardait l'aura du commandant des grands rois. Elle ne sut pourquoi, mais l'idée de le contredire prit ses jambes à son coup. Pourquoi les trois hommes de cette patrouille étaient soit imposant, soit charismatique, soit effrayant ?! Un homme de stature modeste est trop dur à trouver ?! 

    Puis vint la remarque ironique du vampire. Bien sûr, il ne paraissait pas avoir le même respect mais il ne l'avait pas contredis non plus. Il paraissait presque satisfait le bougre ! Elle sentait son regard insistant à en ressentir des picotements dans la nuque. Pourtant, elle trouva encore la force de répondre d'un air rassurant et assuré :

    - Oui. 

    Après tout, si la situation devenait difficile, rien ne lui interdisait de parti...

    - Evitez de vous séparer. Je ne désir voir aucun de vous seul, pour des raisons différentes. 

    Nickel… 

    Elle opina du chef et tourna les talons. Allez Mork. Regarde autre part, il y a plein d'autre amuse bouche autour de toi. Pff.. Tu es bête Elfra ! S'il ne veut pas voir Mork seul, c'est surement pour ça ! Mais bon dieu détourne le regard quand même ! 

    Tu veux que je vienne ?  intervint Orio. 

    Non. Reste en dehors avec les autres animaux. On ne sait pas comment peuvent réagir les habitant à la vue d'un tigre, d'un griffon ou d'une panthère. 

    Bien… Je te surveille quand même. 

     

    60
    Mercredi 15 Avril à 19:09

    Eldmar se laissa guider à travers la foule jusqu'à une rue secondaire.

    - On pourrait commencer par ici..

    Après l'épreuve de la création des groupes (ils s'en sortaient quand même bien, il fallait l'admettre), il commençait enfin à réfléchir à leur mission pour de bon. Trouver des informations. Mais des information sur quoi ? Ils ne savaient même pas ce qu'ils cherchaient exactement.

    En tout cas, en règle général, les informations se trouvaient dans les lieux publiques et fréquentés. Et où l'alcool coule. Une taverne, un bar, ou quelque chose dans le genre. Eldmar n'avait pas pour habitude d'aller dans ce genre de lieu, mais à l'instant présent ça risquait d'être nécessaire.

    - On cherche une taverne j'imagine. Ça ne doit pas être bien compliqué à reconnaitre, même dans un autre monde.

     

    Mork garda son regard braqué sur l'elfe jusqu'à ce que le roi démon prenne à nouveau la parole.

    "Ok, message reçut : je suis un élément perturbateur à ne pas laisser sans surveillance."

    "Ho, tu sais... Il n'a pas tout à fait tord..."

    "Tyv ? Toi aussi ? Et les informations récoltées au premier village alors ? J'étais seul, et je me suis très bien débrouillé. Et tout en discrétion."

    "Et tu as tué ton informatrice."

    "C'était le but aussi. J'étais en chasse."

    "N'empêche que tu ne peux pas lui reprocher son raisonnement."

    "Et depuis quand tu es compréhensif et psychologue, toi ?"

    "Bah tu vois, j'ai du temps à perdre en ce moment."

    Mork haussa les épaules et retourna à la réalité. La discussion s'était passée très vite, il avait tout de même dû avoir quelques instants d'absence. Les deux autres n'avaient pas bougé.

    - Très bien, c'est noté, répondit-il avec un peu de retard. On y va.

    Il porta à nouveau son regard vers Elfra.

     
    What do you want to do ?
    New mail<button id="ffenetremailtobuttonEmail">Copy</button><textarea id="ffenetremailtotextArea"></textarea>
    61
    Mercredi 15 Avril à 21:48

    Elle hocha la tête. Oui, les tavernes étaient encore les endroits où fusent les histoires, les rumeurs, les informations en tout genre. Elle ne lui lâcha pas la main et se contenta de marcher à sa hauteur en cherchant une affiche informant une possible taverne. 

    - Elles sont comme les nôtres. Enfaite, ce monde a, en première vue, pas grand chose de différent avec Diamantis. A notre arrivée, on a vu une bête magique, l'époque est la même, les Hommes ont la même tête que nous, la même manière de parler. J'ai vu dans le premier village un marché, je suis allée dans une taverne. Un homme a essayé de me soigner. Je dirais même que ce monde ne parait pas différé du notre. 

    Elle se tut un instant et regarda tranquillement aux alentours. Elle éprouvait une sensation peu connue de son répertoire si bien qu'elle ne réussit pas à la nommer. Mais sentir Eldmar, marcher à ses côtés, lui parler sans avoir à être agressive, elle éprouvait un certain bien être. Il lui donnerait envie de sourire. 

    - Si peut-être une chose : Je ne vois pas l'ombre d'une inquiétude commune chez tous les habitants. Tu sais à Diamantis, la terreur, le désespoir, la tristesse embaument certains village. Pas ici. Du moins, pas ceux-ci. 

    Sa poigne se détendit et elle se surprit à tenir plus tendrement la main du chasseur. Un signe notable de sa décontraction et son soudain bien être. 

     

    Elfra s'était déjà éloignée de quelques mètres sans paraitre vouloir l'attendre. Elle priait intérieurement pour que le vampire se tienne à carreau lorsqu'ils se retrouveront les deux. Elle n'oubliait pas leurs altercations. Elle se souvint de l'envie de Mork à essayer de toucher un point sensible. Dans le seul but de la blesser. Il faisait preuve d'une méchanceté gratuite et ceci ne la rassurait pas à présent. Elle avait réussit à enterrer la peur que les vampires lui inspiraient quand elle était entourée des autres personnes du groupe. Mais, là, elle se retrouvait toute seule à devoir gérer un être surpuissant et impulsif… 

    Détends-toi, Elfra. Ce ne sont pas des monstres. 

    Justement, si ! 

    Tu n'es pas sans défense. 

    Mais Mork à une puissance naturelle. Il a aussi son artéfact. Quoi qu'il arrive il sera toujours surpuissant. 

    Tu as réussi à tenir tête à Ankatha. C'est une femme. Les femmes ont une masse musculaire moins importante que les hommes. 

    Sauf que c'est aussi une vampire…. En tout cas, détend ton dos. Sinon Mork va voir de là où il est à quel point sa présence t'angoisse et il va en jouer. 

    Sous ses conseils de prédateur, Elfra obéit à son tigre et inspira une bonne goulée d'air. De toute manière, il n'avait aucun droit et aucun intérêt à la blesser. Même si son sourire n'avait rien de rassurant, il ne devait pas pouvoir la blesser, malgré son impulsivité. 

     

    Murtagh les regarda s'éloigner et se pinça le nez. Il venait d'avoir une drôle de décision. A présent, il croisait les doigts en espérant de tout cœur que l'un comme l'autre allait se comporter de manière responsable. Elfra pouvait les chercher parfois, il l'avait remarquer…. 
    Enfin, sur ce, il partit de son côté. 

    62
    Jeudi 16 Avril à 13:19

    "Ca, songea Eldmar, c'est la guerre. Si ils ne connaissent pas ça ici, je les en félicite."

    Les contacts doux avec Ankatha était aussi précieux qu'ils étaient rares, et le chasseur avait décidé d'en profiter. Il faisait beau, il y avait moins de monde dans cette partie de la ville, les oiseaux chantaient... Mais il fallait tout de même garder en tête leur mission.

    - Tant mieux si ils ont des habitudes proches des nôtres. Ça nous simplifiera aussi le travail.

    Il y avait beaucoup d'enseignes dans cette rue, probablement une rue marchande, mais pour l'instant aucune qui fasse penser à une taverne. Et comme Eldmar ne savait pas lire, il ne pouvait que supposer.

    - L'affiche avec un genre de... chien, là-bas... C'est pas ce que l'on cherche ?

     

    - On s'retrouve ici ! lança Mork à Murtagh avant d'emboiter le pas à Elfra.

    Non seulement l'elfe ne l'attendait pas, mais elle prenait une direction de son propre chef sans lui demander son avis. Ça commençait mal.

    Il allongea un peu ses foulées pour se mettre à son niveau. Pas question de lui laisser le commandement pour toute la soirée !

    - Alors ma grande, on va où comme ça ?

    La question lancée sur un ton neutre pouvait être interprétée de différentes façons... il était curieux de savoir comment elle allait la prendre.

     
    What do you want to do ?
    New mail<button id="ffenetremailtobuttonEmail">Copy</button><textarea id="ffenetremailtotextArea"></textarea>
    63
    Jeudi 16 Avril à 17:49

    Ankatha  regarda l'affiche désignée par Eldmar. Elle eut un sourire :

    - On croirait un connaisseur ! ironisa t-elle pour approuver. 

    Elle prit donc la direction pour rentrer à l'intérieur. 

     

    Elfra leva rapidement les yeux vers le vampire et haussa les épaules de la manière la plus décontractée possible. 

    - Je ne sais pas. Je comptais m'enfoncer un peu dans la ville dans un premier temps ? 

    Sa phrase prit l'intonation d'une question : elle lui proposait plus qu'elle ordonnait. Et puis, que voulait dire son "ma grande" ? Il se moquait d'elle ? Il la cherchait déjà ? Elle leva les yeux au ciel. Mork l'énervait déjà ! 

    64
    Jeudi 16 Avril à 18:16

    - Je crois que tu t'y connais plus que moi.

    Il regretta sa taquinerie presque aussitôt après l'avoir prononcée, mais il était trop tard. Et puis zut, ce n'était pas bien méchant non plus ! Et vu l'état dans lequel elle était rentrée la nuit dernière, elle ne pouvait pas ignorer de quoi il parlait.

    Pour ne pas rester là dessus, juste avant de passer le seuil de la porte, il glissa une petite remarque anodine. Histoire qu'elle comprenne qu'il n'y avait pas de moquerie ou de reproche dans sa petite pique.

    - Vu le monde qu'il y avait à l'entrée de la ville, ça devrait être bien rempli. Si information à trouver il y a, c'est ici qu'on la trouvera.

     

    Mork l'aurait bien contredite juste pour le principe, mais sur le coup elle n'avait pas tord. Il fallait que les différents groupes soient assez écartés pour être efficace, et la ville était énorme. Du moment qu'ils restaient à côté, ils pouvaient continuer à longer la rue principale jusqu'à être suffisamment loin à leur goût. Il était même curieux de savoir où elle allait, et où tous ces gens se rendaient.

    - Pourquoi pas. Suivons le mouvement de foule, on saura peut-être si il se passe réellement quelque chose.

    Et dans le cas contraire, c'était toujours une petite visite de la ville. Une aussi grande rue, c'est un axe central, et ça mène aux lieux intéressants. Logiquement.

    Il avait prit un ton plus impérieux : ce n'est pas parce qu'il rebondissait sur sa proposition qu'il lui donnait l'autorité pour la suite.

     
    What do you want to do ?
    New mail<button id="ffenetremailtobuttonEmail">Copy</button><textarea id="ffenetremailtotextArea"></textarea>
    65
    Jeudi 16 Avril à 19:34

    Ankatha eut un rapide coup d'œil dans sa direction sans savoir si elle devait prendre sa plaisanterie pour un pic à propos de leur dispute matinale ou s'il la lançait en toute innocence. Dans le doute, elle ne pipa mot et poussa la porte en hochant la tête. De toute manière, elle ne pouvait pas le contredire : Les tavernes, ou autre lieu de ce genre, étaient les lieux propices à la chasse de vampire. En rentrant, elle lui lâcha la main et fit un rapide tour d'horizon. Bien. Elle se serait volontiers approchée du bar pour commander et avoir l'air décontracté mais ils étaient fauchés comme les blés. Autant aller droit au but. Elle s'approcha donc d'une table où deux hommes discutaient. 

    - Bonjour. Pouvons-nous nous joindre à vous ? 

    Les deux hommes levèrent les yeux vers elle et la vampire leur sourit, sans être charmeuse. Elle voulait simplement paraitre aimable afin de se faire accepter. 

    - Heu.. oui bien sûr. Mais, pourquoi ? 

    - Nous sommes des voyageurs de longues dates, dit-elle en s'asseyant, et c'est la première fois que nous faisons escale ici. 

    Elle regarda Eldmar pour l'inviter à poursuivre. 

     

    Elfra ne répondit rien. Tient donc ? Ils étaient d'accord ? C'était une grande première et eut don de la réconforter pour la route. 

    Ici et là, les personnes papotaient, s'amusaient, ou se dépêchaient, se disputaient. L'animation paraissait être à son comble. L'elfe se rapprocha petit à petit sur le trottoir de gauche : il était moins encombré et plus praticable. 

    66
    Jeudi 16 Avril à 20:33

    Eldmar s'assit juste à côté d'Ankatha.

    - C'est vrai, appuya-t-il. Nous venons de loin et nous sommes bien heureux de retrouver la civilisation. D'ailleurs, nous connaissons mal la région... Comment s'appelle cette ville, déjà ?

    Il détailla les deux hommes assit à la table. Ils devaient les trouver bien envahissants... C'était un mal nécessaire.

     

    Mork collait l'elfe pour ne pas la perdre dans la foule. Toujours silencieux, il ne s'en éloignait pas à plus d'un mètre. Tout en marchant, il détaillait les lieux et les habitants. Où pouvait bien mener cette large rue et où se rendaient tous ces gens ?

     
    What do you want to do ?
    New mail<button id="ffenetremailtobuttonEmail">Copy</button><textarea id="ffenetremailtotextArea"></textarea>
    67
    Vendredi 17 Avril à 11:57

    Les hommes ne parurent pas surpris ou méfiant. Après tout, s'ils ne connaissaient pas la guerre, pourquoi donc se montrer repoussant ? 

    - Wa dis donc ! Vous avez dût voyager longtemps pour ne pas reconnaitre votre capitale ! Se moqua le premier sans méchanceté. 

    - A vrai dire, nous ne sommes jamais venu ici. 

    - Vraiment ?! Pauvre de vous, vous avez manqué quelque chose après toute ces années. Vous n'êtes même pas venu ici l'année dernière pour prétendre pouvoir devenir noble ? Casi la totalité du pays s'agglutinent ici en cette période ! 

    - Pourquoi ? 

    - Ahah ! Ok je vois, Gronde, nous sommes face à des ours des cavernes. Sapristi ! Va nous chercher à boire !

    - Nous n'avons pas d'argent. 

    - On offre la tournée. 

    L'autre homme parti chercher de quoi boire et revint rapidement. 

    - Alors, comme ça vous ne connaissez même pas la fête la plus grande du pays ? Elle a lieu ce soir. Vous voyez la plaine à côté derrière la ville ? Des organisateurs sont en train d'aménager un grand banquet. Tout le monde peut aller et venir comme bon leur semble. Bon, bien sûr, tout n'est pas permit car les nobles se joignent à nous à partir du milieu de soirée du coup, les gardes grouilles. Franchement, vous ne verrez pas autant d'hommes armés que ce soir. 

    Laissez nous en douter… Sur le champ de batailles, il y a QUE des hommes armés jusqu'au dent. Songea la vampire 

    - Les paysans et paysannes essayent de se mettre leur plus beaux vêtements. Une famille de noble a le droit de choisir un ou une fiancée. Peut importe le milieu sociale. D'ailleurs, plus elle est pauvre, mieux la transformation est reconnue après entre les familles. Ils aiment voir les transformation frappantes et ce dire entre eux "dis donc, tu avais l'œil ce soir là." ou "Quelle perle tu en a fais ! Félicitation !" 

    - Ce soir est le soir le plus attendu de tous ! Reprit l'autre, car ce n'est pas une famille quelconque qui fera son choix, ni même une famille influente mais bien le prince et la princesse ! Ceci n'arrive qu'une fois tous les vingt ans ! Donc vous comprenez que homme comme femmes, ils sont tous surexcités. 

    Ankatha lança un regard septique à Eldmar. C'était quoi ses histoires ? Jamais une telle ouverture d'esprit n'a été vu à Diamantis. Elle suspectait ces hommes de les rouler dans la farine. 

     

    (je n'arrive pas à faire correctement deux personnages au même endroit en même temps. Ca me dérange. Je vais faire un très rapide plan de la ville et des lieux pour jouer Mork et Elfra à part. Si ça te dérange pas ?) 

    68
    Vendredi 17 Avril à 12:17

    (Pas d'soucis ! On peut les faire séparément. Et je ne dis pas non à un plan.)

    Eldmar avait écouté avec tout autant de surprise et d'incompréhension. Les nobles choisissaient leurs partis... dans le peuple ? Parmi les plus pauvres ? C'était absolument inconcevable. Les nobles choisissaient toujours les meilleurs partis, voulaient augmenter leur richesse, prenaient des gens cultivés et "de leur sphère"... Quelle étrange coutume... Qui expliquait la quantité de personne observée dans les rues et aux portes de la ville.

    Pour ne pas paraître encore plus étrange, il évita de s’esclaffer ou de chercher l'avis d'Ankatha. Il chercha plutôt à entretenir la conversation avec leurs deux interlocuteurs.

    - Je comprend mieux... Et donc, vous comptez y aller ce soir ?

    Il ne savait pas si c'était plutôt une bonne ou une mauvaise chose pour eux d'être tombé pile ce soir là. Ils n'auraient pas de difficulté à trouver à manger, mais pour ce qui était du lit et du toit... Vu le nombre de voyageurs présents dans la ville, ça risquait d'être plus compliqué.

    Il remercia d'un signe de tête l'homme qui était parti chercher à boire et trempa tout juste les lèvres dans son verre par politesse. Il n'avait pas très envie d'ingérer de l'alcool ce soir là, surtout qu'ils devaient rester prudents pour ne pas attirer les soupçons. Ils devaient déjà paraître bien étrange à ne pas connaître les coutumes du pays...

     
    What do you want to do ?
    New mail<button id="ffenetremailtobuttonEmail">Copy</button><textarea id="ffenetremailtotextArea"></textarea>
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :