• Rue Marchande Nouvelles terres

    La rue marchande est large, permettant une circulation fluides de la population. On y trouve des boutiques de tous les gouts, et des tavernes aux styles divers et variés. 


  • Commentaires

    1
    Jeudi 23 Avril à 12:26

    Les hommes hochèrent la tête :

    - Oui. Mais malheureusement pour nous, on y va en temps que garde. Nous amuser ne sera pas permis. Je suppose que vous y allez aussi ? 

    Ankatha hocha les épaules. Si la nourriture était à volonté, elle ne voit pas pourquoi ils s'en priveraient. 

    - Peut-être. Et en ce qui concerne le logement ? 

    - Ahah ! Vu l'heure, il n'y a plus une chambre de libre ! La plupart des personnes prévoient de quoi dormir dans la plaine. Comme vous êtes des voyageurs, cela ne doit pas vous poser de problème ? D'ici demain, la ville sera désertée. 

    Une nuit de plus ou de moins, ils n'étaient pas à ça prêt. Elle approuva. 

    2
    Vendredi 24 Avril à 18:18

    Pour cette nuit, c'était donc raté pour un bon lit. Elfra allait être déçue. Mais comme le faisaient remarquer les hommes, ils avaient l'habitude et ne seront pas dérangés pour autant.

    Il nota aussi le fait que leurs interlocuteurs étaient gardes. Peut-être bon à savoir.

    - Nous y serons certainement, approuva-t-il.

    Si il avait bien suivit, il allait y avoir énormément de monde ce soir là. Son affirmation était donc impossible à vérifier par les deux hommes et les laissait libre de tout choix. Mais en plus de l'attrait de la nourriture, il était curieux de voir de ses yeux cette étrange coutume qui plaçait les simples paysans au même rang que les princes.

    - Vous avez parlés d'un prince et d'une princesse... comment se nomment-ils ?

    Ce n'étaient peut-être pas des informations capitales à leur mission, mais toute connaissance supplémentaire sur ce lieu pouvait leur être utile. Ne serait-ce que pour paraître moins étranges à l'avenir.

     
    What do you want to do ?
    New mail<button id="ffenetremailtobuttonEmail">Copy</button><textarea id="ffenetremailtotextArea"></textarea>
    3
    Lundi 27 Avril à 15:40

    Les gardes affichèrent une mine perplexe suite à la question d'Eldmar. Le nom des deux personnes les plus importantes et influentes du royaume ? Ils l'ignorent ? Les deux hommes échangèrent un regard et une complicité se perçue. Ils se comprirent. Le plus bavard reprit : 

    - Prince Borsin et princesse Tonia... 

    - Non, c'est pas ça. Intervint Ankatha en le toisant du regard. 

    - Qu'est ce que tu en sais ? Vous êtes ignorant apparemment. 

    - Oui. Mais nous ne sommes pas des idiots. 

    Ils se jaugèrent du regard un instant 

    - C'est le prince Jaliam et la princesse Jyss. 

    Ankatha eut l'air plus convaincu et fini d'une traite ce qu'avait proposé l'autre homme. 

    4
    Jeudi 14 Mai à 12:13

    (Holàlà, désolé... En plus j'avais vu ta réponse, mais j'ai oublié d'y répondre... arf)

    Eldmar observa Ankatha dans sa réaction. Elle avait le flair. Seul, il n'était pas certain d'avoir réussit à débusquer le piège. Il fusilla les hommes du regard. Qu'y gagnaient-ils à leur mentir ? Ils avaient très bien comprit que les deux voyageurs étaient étrangers et n'y connaissaient rien, ils n'avaient aucune raison de les tester. C'était de la désinformation pure et dure, juste gratuite.

    Il n'avait pas terminé sa boisson mais n'en voulait pas. Il la glissa vers Ankatha.

    - Je vois que tu as soif... tiens.

    D'après son récit de la veille, elle ne pouvait pas s'alcooliser directement, elle devait passer par du sang. Et comme ça, leurs interlocuteurs ne se vexeraient pas d'une chope laissée pleine alors qu'elle était offerte.

    - Merci pour ce bout de discussion, conclu-t-il. C'est bien aimable d'aider quelques voyageurs.

    Son ton n'était pas ironique, mais au fond il était un peu amère. Continuer à questionner ces hommes sachant qu'ils pouvaient mentir ne paraissait pas une bonne idée.

    5
    Mardi 19 Mai à 12:03

    (désolé plume pour ces quelques jours d'absences… ) 

    Ankatha attrapa la chope et la fini en quelques gorgées rapides. Puis, elle suivit le mouvement de son compagnon et se leva. 

    - Avec plaisir, répondit l'un deux, on espère vous voir à la fête de ce soir ! 

    La vampire se détourna sans salutation. Ils n'avaient plus besoin d'eux, elle ne voyait donc pas l'intérêt d'être cordiale. 

    Ils sortirent de la taverne et poursuivirent leur route. Ankatha trouva le moment opportun pour faire le point :

    - Nous sommes donc dans un monde ou les nobles se marient avec les paysans… Où il y a bien une famille régente et où l'organisation parait se faire de la même manière que chez nous… Je me demande s'ils ont des races eux aussi ou si ce sont tous des humains ayant un de leur 5sens développés… 

    6
    Mardi 19 Mai à 13:11

    (Hey, c'est normal ! Je sais que c'est une année charnière pour toi. Et que la période est... compliquée.)

    Eldmar regardait autour de lui avec intérêt, sans pour autant s'éloigner de la vampire.

    - Pour l'instant il ne m'a semblé voir que des humains, et pourtant il y a du monde ! Après peut-être que dans le lot se trouve des dents acérées ou des chasseurs, comme chez nous... mais les hommes n'ont pas du tout parlé de ça dans leur histoire de fête et de mariage. Si il y avait une hiérarchie particulière ou des espèces à part, ça serait ressorti non ?

    Même à Diamantis, il ne connaissait pas beaucoup de mélange entre les races. Un principe ou une loi biologique ? Il ne s'était jamais posé la question.

    7
    Mardi 19 Mai à 14:43

    (oh … Non je suis dans l'année la moins charnière de toute les années de terminales ! Avec le confinement et tout… Non juste désolée… 

    Du coup… comme toutes mes notifs' sont parties (car je les lisais tous les jours mais sans prendre le temps de répondre) tu pourrais me redire où tu m'attends ? )

    Ankatha haussa les épaules :

    - Pas forcément. Nous sommes avons laissé sous-entendre que nous étions de ce monde-ci, voyageur ou non. S'il existe bien des races, ce doit être tellement normal qu'ils n'ont pas besoin de le dire. (elle émit un rire) Et demander serait vraiment bizarre ! On nous regarderait d'un air interloqué "bah... vous êtes quoi vous ?" S'il existe des races ou bien "Bah... depuis quand on parle de race pour humain ?" s'il n'en existe pas. 

    Elle se tue un instant et regarda tranquillement aux alentours :

    - Mais personnellement, je ne pense pas que les vampires soient connu de ce monde. Les personnes du village étaient si peu craintif ! comme si rien ne pouvait les chasser. Alors qu'à Eaudesvagues, il fallait sortir les grands moyens des fois pour mordre! 

    Elle sourit en repensant à leurs parties de chasses. L'euphorie était toujours à son comble à deux, lorsqu'ils se regardaient mutuellement chasser. 

    - Enfin bon… Je pense que la seule manière de savoir, c'est d'observer. 

    (ah oui, et je t'ai enfin répondu dans la rue marchande avec Mork et Elfra) 

    8
    Mardi 19 Mai à 16:14

    (Heum... J'ai vu que tu avais répondu au donjon, donc là ça va. Sur Diamantis il y avait potentiellement Feuvolcan, selon ce que fait ton personnage. Sur Ethanor il y aura aussi avec Elesya, vu que Panettone semble à nouveau inactive. Et puis le Trône de Fer, avec Kavel et Allister. A la dragonnerie il ne s'est pas passé grand chose, on attend des réponses d'élèves. Pour le prochain cour je ne ferais pas cette étape de présentation, ça prend trop de temps de réunir tout le monde. -_-')

    Eldmar approuva. Mais bon : observer, c'est déjà ce qu'ils faisaient depuis le début ! Et cette ville semblait définitivement classique, à part pour son animation. 

    - Il y a beaucoup de boutiques ici, on pourrait voir ce qui s'y vend. On verra bien si il y a des objets magiques ou autres preuve de la présence d'enchanteurs.

    Ça prendrait du temps, mais ça serait déjà plus discret et moins étrange aux yeux des habitants que de venir leur demander : "dites, vous êtes humains ?".

    9
    Mardi 19 Mai à 16:25

    (d'accord ! Merci plume ! Si tu veux pour la présentation, on peut montrer que les élèves se présentent tour à tour sans attendre que la prof les interroges. Helfing, se présente, Akka suit, Kaèlyne, Arrik et on espère que les autres suivent ? Comme ça, ça peut être moins long que d'attendre chaque personne à chaque fois ? )

    Ankatha posa ses prunelles bleutées sur Eldmar et lui sourit avec un air de fierté dont elle n'avait guère fait preuve auparavant: 

    - Ca, Eldmar, c'est une bonne idée. Approuva t-elle à son tour avant de détourner le regard, repérer une boutique très rapidement et bifurquer sans prévenir afin d'y rentrer.  

    10
    Mardi 19 Mai à 16:54

    (Ouaip, on peut faire ça aussi, comme avec les dragons. Mais il restera toujours les mêmes personnes à la fin... Surtout pour celles qui n'ont pas encore postées dans la classe : il en reste deux. Mais j'ai fais plusieurs rappel. Je crois qu'on continuera sans elles, sinon ça n'a pas de fin.)

    Ankatha était si avare en compliment que celui-ci lui fit l'effet d'une légion d'honneur distribuée par la reine en personne. Bien sûr elle ne s'y attarda pas, mais pour lui c'était toujours du baume au cœur après la blessure de la nuit.

    Il la suivit un pas en arrière, étudiant le panneau de la boutique. Il ne savait pas plus lire qu'il y a une demi-heure, mais il espérait que l'illustration lui en apprendrait plus sur la nature du magasin.

    11
    Mardi 19 Mai à 17:19

    (On pourra admettre qu'elles se sont présentées. Après tes multiples rappel, je pense que tu as assez été prévenante. Je penses qu'elles ne nous en voudra pas trop d'avancer un peu) 

    ("il ne savait pas plus lire qu'il y a une demi-heure" xD ) 

    Il s'agissait d'une sorte de bric à braque comme on en trouvait un peu partout. Vendant des babioles en tout genre et au vendeur toujours douteux à suspecter d'être un charlatan. Si si, même installé dans un magasin Ankatha arrivait à se méfier. 

    Il faisait frais à l'intérieur et un douce odeur de vieux grimoires embaumait le magasin. La vampire tâcha de simplement se balader dans les allées et d'y observer les objets en vente. 

    Il n'y avait rien faisant illusion à la magie de ce côté-ci, c'est pourquoi elle s'intéressa plus particulièrement aux bouquins. Eldmar ne sachant pas lire, la tâche lui revenait. Bestiaire, explications, enrichissement, mythologie, contes, tout faisant allusion à un monde magique pouvait être prit et feuilleté. Elle trouva justement un bestiaire et le prit. En lisant simplement les titres des animaux référencier, elle ne releva aucun nom comme "dragon", "griffon", ou autres animaux de ce type. Elle s'attarda donc ceux qu'elle ne connaissait pas et se trouvait à chaque fois déçue car il s'agissait pour la plupart du temps d'insectes, d'oiseaux, ou se mammifères. Leur description lue en diagonale, rien ne faisait allusion à de l'élémentarisme -comme il était le plus courant- du psychisme, ou autre invention farfelues. 

    12
    Mardi 19 Mai à 17:38

    (T'as raison. On va faire ça.)

    Eldmar se promenait lui aussi dans les allées de la boutique. Il y avait un peu de tout, ce qui était parfait dans leur cas. Mais rien d'aussi intéressant qu'il lavait espéré.

    Il vit Ankatha s’intéresser à la bibliothèque et commencer à feuilleter des bouquins. Impossible pour lui. Il rebondit rapidement pour se rendre utile dans ce qu'il savait faire, ici l'observation plus attentive des rayonnages. Rien de magique à priori, mais cet échantillon d'objets en tout genre pouvait lui en apprendre plus sur le mode de vie de ces gens. Ils ressemblaient beaucoup à ce qu'ils pouvaient avoir à Diamantis, et il allait de déception en déception.

    13
    Mercredi 20 Mai à 12:07

    Ankatha continuait à chercher mais ne trouva décidément aucun animal particulier ou magique. Elle reposa le livre et en tira un autre. En le feuilletant, elle découvrit une carte du monde sur deux pages après un coup d'œil rapide, elle les arracha, les plia, et les mit dans sa poche de pantalon. C'était toujours ça de gagner pour des voyageurs en terrain inconnu. Elle poursuivit sa lecture rapide et fini par le reposer en soupirant d'énervement. Rien. Rien de rien. Pas un indice. 

    Elle rejoignit Eldmar, les bras croisés. 

    14
    Mercredi 20 Mai à 12:18

    Eldmar reposa la casserole qu'il tenait à la main en sentant Ankatha arriver dans son dos. Il se tourna vers elle, dépité.

    - Rien. Rien d'intéressant. Et toi, dans tes livres ?

    C'était peut-être le choix de la boutique qui était mauvais, ou un simple manque de pot... Ou tout simplement que, comme il l'avait supposé au début, ces gens ne connaissent rien à la magie. La vampire avait peut-être trouvé des informations intéressantes entre les pages de ses volumes poussiéreux, sur ces pattes-de-mouche sentant l'encre et le vieux papier.

    15
    Mercredi 20 Mai à 12:21

    Elle haussa les épaules : 

    - Rien de ce qu'on cherche. Mais j'ai la carte du monde. On passe à une autre boutique ? 

    Voler deux pages d'un livre, ce n'était rien à ses yeux. C'était minuscule comme geste. Pour Eldmar, elle n'en savait rien mais se préoccupait bien peu de son avis sur la question. 

    16
    Mercredi 20 Mai à 12:25

    "J'ai une carte du monde." C'est à dire ? Elle avait tout mémorisé en un clin d'oeil, ou...

    Il jeta un regard vers le vendeur qui n'avait l'air de se douter de rien. Pitié Ankatha, ne nous attire pas d'ennuis...

    Il se décida à tourner la page pour l'instant, ce n'était ni le lieu ni le moment pour la questionner. Mais il garda l'information dans un coin de tête. Après tout, ça pouvait être utile.

    - Faisons ça, oui. On trouvera peut-être des choses plus intéressantes.

    Cette fois il prit les devants et sortit du magasin en premier, retournant dans la chaleur et l'animation de la rue.

    17
    Mercredi 20 Mai à 12:35

    Ankatha lui emboita le pas avec le sourire. Dieu merci il ne posait pas plus de question. En sortant, se remit en quête d'une boutique mais hésita beaucoup. Là, des vêtements, mais elle ne voyait en rien l'utilité de s'y rendre. A voir les habitants, les habilles n'avaient rien de particulier. 

    (zut je dois y aller…)

    18
    Mercredi 20 Mai à 12:39

    (Bon appétit ! Ou bon après-midi, j'en sais rien. J'ai encore un endroit où il faut que je te réponde en plus... !)

    Eldmar passa sans s'arrêter devant le magasin de vêtements, il l'avait déjà considéré comme sans intérêt.

    Il passèrent devant un autre bar, ou au moins un endroit d'où s'échappait une bonne odeur de nourriture chaude qui fit saliver le chasseur. Mais encore une fois, peu de chance d'y trouver ce qu'ils espéraient.

    La suivante était une librairie. Eldmar hésita. Si il y avait des infos à connaître, Ankatha allait certainement les trouver ici. Mais lui ne servirait à rien.

    19
    Mercredi 20 Mai à 15:27

    (Je crois que je t'attends spécifiquement à deux endroits xD) 

    Ankatha avait un peu près les mêmes réflexions que lui. Elle avait au final cessé la recherche et prenait plutôt leur marche comme une balade. Elle suivit le regard d'Eldmar en direction de la librairie et eut un hochement de tête :

    - Allons-y.

    Elle bifurqua dans la direction et y rentra.

    - Bonjour Madame, bonjour Monsieur ! Trompéta une voix féminine et enjouée, vous chercher quelque chose en particulier ?

    Ankatha faillit refuser l'aide de la libraire, de nature trop solitaire et trop sauvage. Mais elle jugea plus rapide de lui demander directement. Ce genre de personnes étaient réputées pour leur ouverture d'esprit non ?

    - Oui. Nous sommes à la recherche de manuels de magie.

    La femme, très âgée, la regarda, confuse et profondément gênée :

    - Heum… non.. nous n'avons plus de tels bouquins depuis quelques années.  

    - Des contes parlant de magie alors ? 

    - Ils ont été interdit. 

    - Interdit ? Avez vous un quelconque live parlant de créature magique ou d'enchantement ? 

    Cette fois, la vieille dame fronça les sourcils : 

    - Le roi ou des gardes du roi vous entendraient, ils vous feraient brûler sur le bucher… 

    - Pourquoi ?! 

    20
    Mercredi 20 Mai à 16:18

    (Deux ? Le donjon, ok... Et ? Parce que là j'avoue que je ne vois pas.)

    Eldmar soupira et suivit finalement Ankatha. Il ne pourrait pas l'aider dans ses recherches, mais peut-être au moins... surveiller ses arrières ? Quoiqu'il en soit ils ne pouvaient pas prendre le risque de se séparer encore plus.

    Il entra au milieu de la conversation avec la libraire mais en entendit assez pour comprendre de quoi il était question. La magie ? Interdite ? Cela expliquerait leurs observations jusque là... et les mettait dans une position assez fâcheuse. Au moins ils savaient qu'ils devaient se montrer discret à partir de maintenant. Les vampires sont réputés immortels, mais une fois en cendres, ils sont vraiment vivants ? Mouais. Pas très envie de tenter l'expérience. Pourvu que les autres soient prudents !

    - Ha, mais c'est qu'on cherche des contes et légendes. Pour nos enfants, vous voyez. Ils adorent les histoires.

    Il se plaça au niveau d'Ankatha, espérant que ça suffirait pour rattraper leur bourde.

    21
    Mercredi 20 Mai à 18:01

    (à la rue principale avec Mork et Elfra ^^ " ) 

    Ankatha comprit immédiatement la tentative de changement d'Eldmar et se rangea de son côté, en ne disant plus rien et le laissant prendre les renes. 

    - Oh. Oui nous avons des contes… et des nouvelles légendes. Fit-elle soulagée de ne plus avoir à parler de magie. 

    - Suivez moi. 

    Elle lui conduisit jusqu'à une étagère et la désigna d'un mouvement de main. Son regard s'était guère décroché des deux visiteurs. Preuve de sa méfiance. 

    22
    Mercredi 20 Mai à 18:19

    (Ho ! Je n'avais jamais vu que tu m'y attendais ! Tu as bien fais de m'en parler !)

    Eldmar suivit, à la fois rassuré d'avoir pu détourner la conversation et anxieux pour la suite. Pourvu qu'elle ne lui demande pas son avis sur un titre ou un bouquin dont il nous pourrait même pas déchiffrer trois mots...

    23
    Mardi 26 Mai à 15:41

    Ne voyant pas plus de réaction, la libraire parut vouloir s'éclipser. Elle jeta des coups d'oeils suspects avant de revenir à eux. Elle se frotta les mains, l'air gênée :

    - Je peux vous poser une question…? 

    Ankatha avait joué le jeu d'Eldmar et s'était approché de l'étagère l'air intéressée. Puis, à la demande de la femme, elle se retourna vers elle. Toujours très méfiante, elle prit le temps de la dévisager. Mise à part de la timidité, de la gêne et une certaine forme de peur, elle ne vit rien d'aussi suspect que sa question elle-même. 

    Et puis d'abord, c'était à eux de poser des questions ! pas l'inverse ! Pour autant, la vampire n'était pas idiote, un début de conversation pouvait parfois déboucher sur des faits intéressants. 

    - Oui. 

    La retenue parut retenir un peu plus la femme avant qu'elle ne se lance : 

    - Vous n'êtes pas obligés de me répondre, bien sûr. Et même si vous me l'avouer, je vous jure que même sous la torture je ne dirais rien mais… Etes vous des rebelles ? Ou juste des rejetés ? 

    Ankatha fronça les sourcils. Preuve de sa surprise. Elle avait un court répertoire d'expression, notre vampire, et exprimer la surprise d'un haussement de sourcils n'en faisait pas parti. Enfin. Elle croisa les bras et jeta un coup d'œil à Eldmar. 

    Comment réagir correctement ? De manière à faire parler cette libraire, qui paraissait savoir beaucoup de choses malgré ses airs jeunes et renfermés. Malheureusement, Ankatha pouvait souvent manquer de tact dans la parole pour mener un interrogatoire masqué. Et Eldmar se disait manquer d'esprit. Personnellement, elle en doutait car elle l'avait plusieurs fois vu faire preuve du contraire. De plus, si elle avait bien comprit, c'était en terrain glissant qu'ils s'engageaient tout trois. 

    24
    Mercredi 27 Mai à 12:26

    Edlmar comprit que Ankatha comptait sur lui pour continuer cette conversation... délicate. Il hésitait. Il avait bien envie de parler avec un minimum de sincérité et d'expliquer qu'ils venaient de loin, qu'ils ne connaissaient pas les coutumes du coin et qu'ils ne comprenaient pas la question... Mais après leur manière d'agir juste avant, ils risquaient de paraître encore plus louches et elle pouvait se braquer. En même temps il n'allait pas répondre au hasard : il ne savait même pas ce que ces termes désignait ! Il comprenait juste que ça n'avait pas l'air très légal.

    - Et... qu'est ce qui vous ferait dire ça ? demanda-t-il finalement, quoique peu assuré.

    Voilà. Répondre à une question par une question, il avait moins de risque de raconter n'importe quoi. Et avec un peu de chance il finirait par recoller les morceaux du puzzle.

    25
    Mercredi 27 Mai à 13:47

    Ankatha fit un peu la moue. Rien de moins rassurant qu'une réponse-question. Mais elle ne se voyait pas faire mieux et attendit la réaction de la femme devant eux. 

    Celle-ci releva le regard en direction d'Eldmar et se rongea les ongles avec ses doigts (et non les dents). 

    - Vous avez parlé de magie tout à l'heure…. Mais c'est tellement interdit que plus personne n'ose énoncer ce simple mot. Et puis…. Vous avez des allures atypiques.

    C'est le cas de le dire… Songea Ankatha en remuant la bouche. Bon d'accord, ils seraient suspectés d'être des rebelles ou des rejetés. Y aurait-il une guerre interne à ce monde paisible ? Plus si paisible que ça apparemment. Elle mourait d'envie de lui demander des détails sur ces deux appellations. Or cela sous-entendrait qu'ils ne le sont pas. Elle aurait sa réponse et leur demanderait surement d'oublier ce dérapage. 

    Bon dieu ! Elle avait l'impression de marcher sur une corde, tendue dans le vide. Le moindre faux pas les feraient basculer et passer à côté des ces informations pouvant être précieuses au vu de la nature de chacun de leur groupe. 

    26
    Mercredi 27 Mai à 14:01

    Ça, il commençait à le comprendre, la magie ne faisait par partie de cette population. Mais peut-être pas pour la raison qu'ils pensaient. Interdite, retranchée... dégagée de cette société ? Mais pourquoi ? Et que signifiait ces deux termes ? Il ne pouvait pas répondre directement à sa question pour l'instant.

    - Vous affirmez que vous ne direz rien... Mais qu'est ce qui nous le prouve ? Qu'est-ce qui nous prouve que vous ne voulez tout simplement pas nous dénoncer ?

    Jouer son jeu, c'était risqué... Mais ils étaient là pour obtenir des informations non ? Dans le pire des cas ils pourraient toujours quitter la ville en urgence et laisser leur chance aux autres groupes.

    27
    Mercredi 27 Mai à 14:25

    Ca c'est bien joué. Songea Ankatha, toujours spectatrice. Là, il s'en sortait bien. Car il prenait le contrôle de l'interrogatoire, il portait les regards sur elle de manière à se faire oublié. Il n'était plus la cible.  En plus de cela, elle jugeait sa question très bien tournée car elle est ouverte et bridée. Augmentant les probabilités d'avoir une réponse intéressante. Au vu de la tête que tirait la libraire, c'était parfait. 

    La libraire, alias Biolys, se pinça la lèvre, se gratta le bras, et noua ses mains derrières elle. Non seulement elle était très nerveuse, mais en plus, elle essayait de cacher un secret. Son regard était fuyant et jamais fixe: elle était en réflexion intense. 

    - On peut passer à l'arrière de la boutique…? Fit-elle en entendant la cloche sonner. 

    Ankatha se referma un peu plus. A l'arrière ? Une minute papillon. Ils parlent d'un sujet apparemment plus qu'interdit et cette femme les suspectait d'être des "rebelles" ou "rejetés". Cela pouvait être dangereux de s'y rentre. 

    - Très bien allons-y. Répondit-elle presque immédiatement. 

    C'était insouciant ? Presque dangereux ? Cela étonnes quelqu'un qu'elle ait accepté ? 

    28
    Mercredi 27 Mai à 14:35

    Eldmar observait la réaction de la libraire, sans arriver à déterminer si sa nervosité était une bonne ou une mauvaise chose. Il n'eut pas le temps de répondre qu'Ankatha prenait déjà sa décision : tant pis pour le risque. Que pouvaient-ils bien craindre de toute manière ? C'était une femme désarmé et eux des guerriers entraînés. Non, le seul problème ici était la retenue de la femme, et si se mettre dans un endroit moins exposé la rassurait, alors soit.

    Il fit un petit signe de tête pour approuver les propos de sa compagne, prêt à suivre la femme en arrière-boutique.

    29
    Mercredi 27 Mai à 15:56

    La femme les conduits dans une petite salle où se trouvait une cruche d'eau et une table. Elle se retourna à nouveau vers eux :

    - Ma question était des plus indiscrètes. J'en suis navrée, sincèrement. Mais voyez-vous, rejetés comme rebelles, ils se cachent tous. Je sais, j'ai la solide conviction, qu'ils sont encore parmi nous. Je suis certaine que notre arrière ancien roi ne les a pas tous exterminés. 

    Rien que ça… 

    - Et ça me soulagerait personnellement, énormément, de savoir qu'il reste une trace, un vestige, de notre richesse passée. 

    Ankatha réfléchissait le plus rapidement et correctement possible. Les mots de cette femme étaient bourrés de sous-entendus. Pleins de scénarios étaient encore possibles. 

    30
    Vendredi 5 Juin à 11:15

    (Glups...)

    Eldmar se sentait prit au piège. Comment tourner cette conversation sans paraître plus louches qu'il ne l'étaient déjà ? Le temps manquait, il paniquait, et ça ne l'aidait pas. Demandez-lui de traquer un cerf, de sauver un villageois, de panser un blessure, très bien. Mais là... il se sentait hors de son domaine de compétence. Il ne lâcha pas.

    - Et vous pensez que les gens à penser comme vous sont encore... nombreux ?

    "Allez, gagner du temps... Je finirai bien par avoir une échappatoire ?"

    31
    Vendredi 5 Juin à 11:52

    Elle parue déçue pendant un instant mais se résolu à subir l'interrogatoire. Si elle pouvait gagner assez leur confiance pour avoir leur réponse : 

    - Non, bien sur. Je prends un risque énorme de vous demander une telle chose. A ce sujet, tout le monde se trahis, par peur des représailles. Vous en parlez à une personne, elle vous dénonce et s'en est fini de vous. Je crains être la seule en ce monde à penser les rejetés comme une richesse. Enfin… S'ils existent encore. 

    C'était si important à ses yeux. Leur réponse allait avoir une grosse conséquence, elle le sentait ! 

    32
    Vendredi 5 Juin à 17:16

    Eldmar avait fini par se décider. La sincérité, ou du moins ce qui s'en approchait le plus. D'expérience, c'est ce qui attirait le moins d'ennuis.

    - J'aimerai beaucoup pouvoir vous répondre et vous dire que c'est le cas et je partage votre pensée... Malheureusement nous n'en savons pas plus que vous.

    Comme ça c'était clair. Elle arrêterait enfin de les prendre pour des "rejetés" ou des "rebelles".

    33
    Lundi 8 Juin à 13:10

    La femme les dévisagea. Comment ça "Nous n'en savons pas plus que vous" ? Elle paniqua. Normalement, on sait parfaitement lorsqu'on est un rejeté ! Alors ils ne le sont pas… Elle regarda autour d'elle. Que faire maintenant qu'elle s'était risquée sur une pante aussi glissante :

    - Heu… c'est surprenant mais d'accord. Vous pouvez y aller. Et surtout ne parlez de rien de tout ça, ok ? 

    - Attends attends… intervint Ankatha de son air froid et grave. 

    Elle réfléchit très rapidement. Ils leur fallaient quelque chose pour l'obliger à continuer à parler. Au vu du subite retour en arrière de la femme, il fallait recommencer à la mettre en confiance. Et l'obliger à en dire plus. Lui vint une idée en se rappelant de la large carte volée dans le magasin précédent. 

    - Nous ne savons pas ce que représente les "rejetés". Mais tu as surement remarqué que nous ne sommes pas d'ici. On est des grands voyageurs. Peut-être que dans notre endroit d'origine, nous désignons la même chose par un autre mot. Je te promets qu'on ne dira strictement rien. 

    Biolys parut hésiter une nouvelle fois et se lança : 

    - Il y a quelques années de ça, alors que nous n'étions encore pas né, a eu lieu une grosse révolte, entre les humains et les "rejeté". Enfaite non… cela remonte à plus loin encore… 

    Elle s'arrêta et se passa les mains sur le visage. 

    - Les murs peuvent avoir des oreilles. Je ne suis pas contre un cour d'histoire, car vous semblez en avoir besoin, mais pitié pas ici. Allons chez moi. Vous voulez bien ? 

    34
    Lundi 8 Juin à 19:38

    Eldmar était sur ses gardes. Déjà les amener dans l'arrière boutique les avait poussé dans leur retranchement, ils s'en allaient de plus en plus en terrain "adverse". En même temps, cette femme avait l'air sincère, et surtout elle allait leur en apprendre plus sur ce monde, son histoire, et tout ce qu'il espéraient apprendre en passant la porte de cette boutique.

    - C'est d'accord, accepta-t-il après ces quelques instants d'hésitation.

    Il guetta la réaction d'Ankatha, espérant qu'elle avait suivit le même raisonnement que lui.

    35
    Mardi 9 Juin à 11:31

    Ankatha accepta en se posant bien moins de question. Quand on est habitué à être le prédateur des humains, peu de choses nous font peur. Donc elle avait hoché la tête. 

    Biolys les conduit donc. Elle prit la porte arrière, traversa une petite cours de dalles et monta quelques marches de bois pour rentrer dans l'appartement. 

    Il était plutôt sombre, et tout petit. Conçu pour une seule personne. Biolys referma la porte derrière elle et se gratta le front :

    - Bon… Ou en étais-je ? 

    - "Ca remonte encore plus loin" Répondit Ankatha en sachant pertinamment que sa réponse n'aidait en rien. Car elle ne remettait pas vraiment le contexte en place. Cela paru suffire à la femme. 

    - Donc avant cette fameuse rébellion, notre société s'organisait avec les humains et les créatures. C'était des hommes… à l'apparence tout à fait banale mais qui, apparemment, avaient le pouvoir de faire… des trucs magiques. Dans les très vieux récits… Ou du moins ceux qui ont été sauvé de la volonté du roi… on les décrit comme étant des personnes pacifistes pour la plupart, et en minorité. Seulement, leur dont attisait souvent la jalousie ou la crainte. Et les philosophe disaient qu'un humain qui a peur est un humain qui extermine.  Les livres disaient que la révolte a été très progressive. Au début, les personnes là ont été mises en marge de la société. D'où le terme de "rejeté". Et fils du temps, ce rejet a été de plus en plus fort et dur. Sont nés alors les "rebelles". Qui sont ses personnes rejetés voulant montrer leur existence et aller contre cette société. Il y avait des rebelles pacifistes, et des rebelles plus virulent. Jusqu'au jour où il y a eu un énorme affrontement. C'est le grand père du roi qui a lancé l'extermination pour en finir une bonne fois pour tout avec eux. Ils sont en minorité… Ils sont tous morts apparemment. Et le roi ne s'est pas arrêté là. Il a voulut effacer toute trace de leur existence. Je ne connais l'existence que d'un seul et dernier livre racontant cet épisode. Pourtant… S'il reste un livre..  il doit bien rester une famille de rejeté sur tout le continent non ? 

    36
    Mercredi 10 Juin à 18:55

    Eldmat écouta tout le récit avec attention, à la fois horrifié et fasciné par cette histoire. C'était à la fois très différent de leur monde, où tout le monde pouvait maîtriser la magie, ou au moins avoir une particularité sensorielle, et... assez semblable. Comme eux il y avait eut une séparation, un affrontement pour une manière de fonctionner différente... sauf qu'ici un des groupe était dominant, alors il a exterminé les autres. La guerre entre angels et démons, il y avait d'abords cru, il avait pensé leur combat légitime... et puis il avait rencontré Ankatha. Murtagh aussi, plus tard, mais c'était différent.

    Que les hommes soient partout pareil n'était pas spécialement rassurant, mais lui donnait l'impression en tant qu'habitant de Diamantis, de moins appartenir à un peuple de sanguinaires et d'intolérants. C'était juste la norme. Une norme folle, mais une norme quand même.

    Après encore un regard à Ankatha, il se décida à répondre à la femme, au moins pour faire comprendre qu'il avait suivit.

    - Je pense que vous avez raison, oui. Il doit encore en exister. On ne peut pas parfaitement massacrer toute une partie de la population, certains ont forcément pu se cacher, ceux qui seraient restés plus discrets... 

    37
    Samedi 13 Juin à 07:31

    Biolys haussa les épaules : 

    - Je ne sais pas… Cette extermination a tout de même durée une génération entière. 

    - Y a le temps de faire des gosses en une génération. 

    Elle hocha la tête. Et puis, en les gardant, elle avait à peu près tapé dans la génération de nés durant l'extermination. 

    - Je suppose que vous n'en n'êtes pas.. de ce fait? 

    Cela aurait été trop beau pour être vrai. Elle allait surement devoir voyager pour en trouver car après tout, se cacher à la capitale ne serait pas le choix le plus judicieux. 

    38
    Lundi 15 Juin à 16:37

    Eldmar en avait dit trop précédemment pour mentir maintenant.

    - Non, en effet. Comme nous disions, nous venons de loin, et la magie n'est pas interdite là-bas.

    Prit de pitié, il ajouta :

    - Mais d'après le récit que vous avez fait, il est certains que tous vos mages n'ont pas pu être tués. Il y a forcément des survivants, il ne se montrent pas, c'est tout.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :