• ville de Eaudesvagues

    la ville de Eaudesvagues est la plus petite chez les Angel on peut dire aussi que c'est un gros village ^^

     

                                               entrée

     

       petites bergeries                         deux trois magasins

     

                       sortie par derrière                       maison des villageois          


  • Commentaires

    1
    Mardi 22 Août 2017 à 21:26

    Mork et Ankatha arrivèrent en vue de la ville. Pas d'épais remparts autours comme à Ventdesplaines... Voilà qui allait leur faciliter la tâche, entre autre pour entrer sans passer devant des gardes. (C'est bien ça, hein ? C'est pas précisé dans la description, mais comme c'est un genre de gros village...)

    2
    Mardi 22 Août 2017 à 21:29

    (oui c'est bon tkt) 

    Ankatha resta dans l'ombre et scruter une potentielle victime dévouer à mourir.

    "Quel plan alors ? Suivre un venu d'un bar, prier pour une chance que des sans-défense se balades en ruelles sombres ou usé de nos charmes pour en attirer dans ses ruelles ?" chuchotta t-elle  

    3
    Mardi 22 Août 2017 à 21:33

    - Technique habituelle, ouais. La ville est pas bien grande, alors soi on fait l'un après l'autre, soi chacun à une extrémité, sinon ça risque de paraître louche...

    4
    Mardi 22 Août 2017 à 21:36

    "à toi l'honneur." défia t-elle gentiment avant de monter sur le toit pour le regarder faire de haut. Elle se tapis dans l'ombre pour l'observer. 

    5
    Mardi 22 Août 2017 à 22:09

    Mork fit une petite révérences moqueuse et s'avança dans les ruelles de la ville. Il prenait de préférence les chemins mal éclairé, qui manquaient à peu près sa pâleur. 

    Il sentit qu'il avait fait une bonne pioche en arrivant devant un genre d'auberge de laquelle sortait des éclats de rires êtres bruits de verres. Il patienta tranquillement devant, adossé à un coin de mur plongé dans l'ombre.

    Il laissa passer quelques poivrots qu'il jugea sans intérêt, avant de repérer la proie idéale. Une jeune fille, dans les dix-sept ou dix-huit ans, seule, plutôt mignonne, et qui s'apprêtait à pousser la porte de l'auberge.

    Il s'avança à la lumière des torches d'une démarche souple, et poussa un petit sifflement moqueur. La jeune fille se retourna, et le fixa avec étonnement.

    - Je... Ne vous avais pas vu.

    - Il est encore temps de réparer cette regrettable erreur, répondit-il en s'approchant encore.

    La fille était apparemment méfiante.

    - Qui êtes vous ? Que me voulez vous ?

    Mork était tout près maintenant. Il pouvait clairement sentir l'odeur fraîche et sucrée de la jeune humaine.

    - Qui je suis importe peu. La bonne question est plutôt : qui êtes-vous ?

    La femme recula un peu.

    - Je... Je suis déjà promise à quelqu'un, laissez-moi !

    - Allons... qui qu'il soit, il ne saura rien...

    Il planta son regard dans celui de la fille. Il l'a tenait. 

    Comme envoutée, elle suivit le vampire qui la menait de plus en plus loin, dans la ruelle d'à côté.

    - Il fait... sombre ici.

    - C'est parfait pour nous.

    Il l'attira peu à peu vers lui, et elle ne résiste pas. Maintenant qu'il la tenait, elle ne pouvait plus lui échapper. Il pencha son visage vers le sien, et elle cherchait ses lèvres, mais il déroba sa tête et planta ses crocs dans la chaire tendre de son cou. La jeune femme n'eut ni le temps ni la volonté nécessaire pour crier, elle s'affala contre le vampire tandis qu'il la vidait peu à peu de son sang. 

    N'ayant pas bu de sang humain à même la proie depuis trop longtemps à son goût, il aspira sans modération, et, quand il se redressa, il ne restait de la malheureuse qu'un cadavre sur les pavés humides de la route.

    Mork grimpa rejoindre Ankatha sur les toits, et vérifia une dernière fois que personne ne l'avait vu.

    6
    Mardi 22 Août 2017 à 22:52

    Ankatha le regarda faire tout le long, ne ressentant aucune honte pour le camp de son copin, aucun regret, aucune pitié.  Ça lui avait manqué  cette partie de chasse avec Mork. 

    "Pauvre gosse" chochotta t-elle quand il revint en fixant le cadavre. 

    Puis elle decrocha ses yeux froids reflétant un plein de bonheur. 

    "A moi. Je t'avous que je vais utiliser le même procéder,  c'est le meilleur." 

    Elle sauta du toit dans la ruelle sombre et s'aventura dans un bar sous son oeil attentif. 

    Elle alla s'installer, les coudes sur le comptoir. 

    "Elle veut quelque chose la petite dame ?" Demanda le barman. Trop age. De son aire inocante elle se frotta le molet de son autre pied pour les autres autour et elle repondit :

    "Désolé je n'ai pas d'argent. " 

    Comme prévu, l'homme vise à  ses côtes,  assez beau se tourna vers elle, un verre à  la main

    "Et si je lui payait ?" Elle fit voler ses cheveux pour tourner la tête vers lui. Ridicule. Songea t-elle mais c'etait pour la bonne cause. 

    "Il est possible que tu en sois récompensé. " 

    Il lui commenda donc et elle fit mine de boire pour frôler  son cou de son doigt. Elle reposa alors le verre et chuchotta quelque chose incompréhensible pour tout le monde, même pour lui. Exprès. 

    Curieux,  il se laissa entrainer par la douce et fraiche main de la jeune femme qui l'emporta dehors. Un cour regard vers les toits pour un signe de reussite vers Mork et elle tourna pour le pousser doucement du bous du doigts. Sa tête se rapprocha de la cienne mais elle la detourna rapidement quand il y cru. Ankatha eclata un rire charmeur en s'éloignant. 

    Sous le charme, la victime la suivit en courant sans se demander où  elle allait.  Il fini par la rattraper dans la ruelle sombre prévue et la coincer entre le mur et lui. Voulant l'embrasser cette fois, elle devia une nouvelle fois rapidement pour atteindre son cou et y planter ses canines redoutables. Il n'eu aucune volonter d'hurler malgré  la douleur et se retrouva debous sans vie. 

    Trop contente, elle lui ponpa goulument son sang, coller à lui pour ressentir ses moindres fretillements de muscles, sa respirations. Elle se detendit en sentant qu'il n'avait plus rien, qu'il etait mort et le poussa du bous du doigts pour le faire tomber à  terre. Le cadavre s'effondra et Ankatha essuya de son pousse le sang au coin de sa lèvre plus sanguinaire que charmeur  et remonta sur le toit. 

    "Si c'est pas bon ça..." 

     

    Un sentiment du culpabilité et de honta la prit soudain en pensant à Eldmar mais elle le refoula très  vite, profitant du bon moment

    7
    Mardi 22 Août 2017 à 23:00

    - Il arrive presque que je plaigne les non-vampires... qui n'aurons pas le plaisir de connaître ça. 

    Le ton de Mork était langoureux. Rendu presque euphorique par le goûte du sang sur la langue, et cette sensation de satiété qui lui avait manquée, il lança un regard en coin à Ankatha.

    8
    Mardi 22 Août 2017 à 23:10

    Elle lacha un petit rire en levant la tête vers le ciel avant de lui rendre le regard en coin du sien avec le sourire. 

    «Pauvre petits sans défense.» se moqua t-elle d'eux. 

    9
    Mardi 22 Août 2017 à 23:17

    - Au fait, le tien... Il m'avait paru assez vieux... par rapport à un ado je veux dire. Il avait probablement un animal...

    10
    Mardi 22 Août 2017 à 23:20

    Elle haussa les épaules :

    «Oui il avait dans la vingtaine. Je n'y ai pas pensé mais bon, il doit être mort aussi maintenant.» répondit-elle d'une voie neutre, sans pitié et sans regret

    11
    Mardi 22 Août 2017 à 23:22

    Mork haussa les épaules. Il avait eu des ennuis il y a longtemps, avec un animal qu'il avait sous-estimé... Il s'en était sorti sans dommage, mais depuis, il préférait se méfier.

    12
    Mardi 22 Août 2017 à 23:27

    Elle passa à autre chose pour ne pas admettre la tristesse qu'elle ressentait maintenant en pensant à Anhnika. Cette pensée l'entraina dans le passé, lors de leur tout première visite sanguinaire chez Ventdesplaines. Eldmar hanta une nouvelle fois son esprit en repensant à leur première rencontre. Un petit temps s'était écouler, où elle fixait involontairement le sol, mais elle se reprit bien vite et se mit debout pour se donner une contenance :

    «Et maintenant ?»

    13
    Mardi 22 Août 2017 à 23:30

    - Pour ma part, je suis rassasié. Rentrons du bon côté de la frontière avant que l'aube n'approche.

    14
    Mardi 22 Août 2017 à 23:34

    «tu as raison, on ne va pas jouer avec le feu plus longtemps.» elle sauta du toi pour prendre la porte arrière qui était encore moins garder, laissant les deux cadavres gissant sur le sol. 

    15
    Mardi 22 Août 2017 à 23:38

    Mork suivit souplement, sans un regard en arrière pour cette ville angel.

    16
    Mercredi 23 Août 2017 à 02:17

     

    (On retourne à la rivière)

    17
    Samedi 11 Novembre 2017 à 17:21

    (Je viens de relire les messages et je remarque seulement et vraiment l'attitude... un quelque peu sensuelle de nos deux vampire, Mork est.... très... très... très... heu... classe et plus, séduisant qu'a l'habitude. Quand il parle à Ankatha aussi, ça l'aurait charmer. J'ai du mal à l'admettre mais voilà. En plus ils étaient, pour une fois en pleine entente !) 

    18
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 20:40

    (Ah ouais... Moi aussi je viens de relire ces RP (heu... longtemps après mais je n'avais pas vu ton message), c'est vrai. En tout cas, je m'étais vraiment éclater à les faire, autant à lire qu'à écrire.)

    19
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 21:35

    (Oh moi aussi !! Je crois qu'il fait parti d'un de mes meilleurs moment de ce blog. Mais c'est à refaire. Et ça m'étonne encore que toi, coeur de Pierre, ait adopté un comportement pareil avec ton vampire.) 

    20
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 22:33

    (Oh, coeur de pierre, coeur de pierre... c'est vite dit. Un peu coincé peut-être... et trop terre-à-terre... Mais on peut bien s'amuser parfois wink2)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :